Le lissage brésilien, le soin avant tout

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une technique créée au Brésil au début des années 2000, avec comme ingrédient principal la kératine. Ça tombe bien, le cheveu est composé à plus de 90 % de kératine. Précisons d’ailleurs que la kératine est responsable de la brillance et de la souplesse du cheveu !

Il s’agit donc avant tout d’un soin, qui nourrit et répare vos longueurs, même les plus abîmées. Il aide à discipliner vos cheveux mais ne les raidit pas comme le ferait un lissage permanent japonais. Il permet également de prévenir et d’éviter les fourches mais attention, il ne les répare pas !

En fait, il détend simplement les cheveux et permet de les raidir beaucoup plus rapidement, un vrai bonheur pour les adeptes du brushing au sèche-cheveux ou au fer à lisser.

La technique du lissage brésilien

La méthode consiste tout d’abord à laver les cheveux avec un shampoing clarifiant, qui permettra aux écailles du cheveu de s’ouvrir. Puis on applique la kératine mèche à mèche et on laisse poser environ un quart d’heure. Un séchage au sèche-cheveux, puis un passage de fer à lisser à une température élevée pour refermer les écailles sur la kératine. La durée du lissage peut aller de 1 heure 30 à 3 heures, tout dépend de la longueur et de l’épaisseur de vos cheveux.

Bien qu’il se pratique sur tous types de cheveu, on constate une moindre efficacité sur les cheveux naturels et crépus. En fait, il est idéal pour les cheveux très abîmés et fragilisés par les colorations ou les balayages par exemple.

Il ne s’agit donc pas d’un lissage permanent, l’effet dure environ 2 à 3 mois, voire plus, en fonction de la nature du cheveu. Ce procédé est plutôt destiné à faciliter le travail de toutes celles qui ont l’habitude de se lisser les cheveux le matin. Non seulement le brushing est facilité mais il est aussi bien plus résistant.

Conseils pour l’entretien de votre lissage brésilien

Évitez de vous laver les cheveux dans les 3 jours qui suivent le soin, ne les passez pas non plus sous l’eau. Après, vous êtes libre de faire ce que vous voulez avec vos cheveux, si ce n’est d’éviter les shampoings à pH élevé, contenant du sulfate de sodium ou les shampoings antipelliculaires, qui ont tendance à inhiber l’effet d’un tel lissage.