Avec son épiderme fragile, le contour des yeux est une région sensible, une zone très réactive. Par chance, quelques soins et gestes peuvent nous permettre de continuer à faire les yeux doux…

Poches

Le problème: De la rétention d’eau ou une accumulation de graisse.

La cause: La nuit, une circulation sanguine ralentie peut provoquer une stagnation de la lymphe autour des yeux, ce que révéleront, au réveil, les poches sous les paupières.

L’œil pivote dans une cavité tapissée de graisse et entourée d’une fine membrane.

Avec l’âge, la poussée du globe oculaire étire cette membrane censée garder la graisse bien dense.

Le gras saillant peut alors former des hernies graisseuses, c’est-à-dire les «poches».

L’astuce: Réduire sa consommation de sel. On doit aussi dormir la tête surélevée et éviter de boire juste avant le coucher.

Le geste maquillage: Préférer les fards mats et neutres (lin, bistre, rose cendré, etc.) aux produits clairs et nacrés.

Cernes

Le problème: Des ombres bleues ou brunes sous les yeux.

La cause: Le stress, la fatigue, le manque de sommeil ou la maladie peuvent ralentir la microcirculation sanguine autour de l’œil. Du coup, le sang stagne, ce qui se manifeste par des ombres sur la fine peau du contour de l’œil.

Avec l’âge, les parois des capillaires sanguins, faites de collagène, peuvent devenir moins résistantes. Des pigments sanguins infiltrent alors les tissus conjonctifs de la peau et les colorent.

L’astuce: En cas de cernes prononcés, préférer un anticernes en pâte.

Aussi, choisir un fard rosé-lavande si on a des cernes brun bistre, et un beige si nos cernes sont plutôt bleutés.

Le geste soin: Appliquer l’anticernes en insistant sur 2 zones: l’angle interne des paupières supérieures ainsi que la zone inférieure, située sous la prunelle de l’œil, là où la courbe du globe oculaire fait naturellement de l’ombre sur le visage. Estomper en tapotant avec l’annulaire ou l’auriculaire.

Le geste maquillage: Éclairer le regard à l’aide d’une base appliquée avant de procéder au maquillage des yeux.

Étaler l’anticernes avec un pinceau à lèvres, plus précis qu’un applicateur mousse. Aussi, on évite l’eye-liner et le mascara sur les paupières inférieures.

Rides

Le problème: Des rides d’expression ou des paupières tombantes.

La cause: Avec le temps, la mince peau (0,3 millimètres d’épaisseur) du contour de l’œil ne résiste pas à nos mimiques ni à nos 12 000 clignements d’yeux quotidiens.

Son souple collagène, lâchement tissé, plisse plus vite que celui du reste du visage.

La peau du contour de l’œil est dépourvue de gras naturels protecteurs. À force d’être exposée au soleil et aux divers facteurs de dessèchement, elle se déshydrate.

Enfin, l’absence de muscles de soutien explique le fait, qu’avec le temps, les yeux s’enfoncent et s’affaissent

L’astuce: Éviter de fumer, car cela entrave la microcirculation sanguine. Prévenir les plis aux paupières en protégeant celles-ci des UV, du froid et du vent en portant des lunettes solaires. Ne pas faire de gym faciale, source de rides d’expression.

Le geste maquillage: Bloquer les UV du jour avec un anticernes aux pigments opaques. Ne pas trop prolonger le trait d’eye-liner (cela souligne les pattes d’oie).

«Lifter» le regard en apposant une touche de fard clair (platine, ivoire) sur la portion lisse des tempes. Limiter l’emploi des fards hydrofuges qui sont irritants.

Source : http://www.moietcie.ca