Chez Christian Dior, Maria Grazia Chiuri célèbre l’aventure avec une collection qui s’adresse à toutes les femmes de tous les pays. Le « no make-up » est à l’honneur pour partir à la conquête du monde.

C’est dans un décor inspiré de la savane africaine dans la cour Vauban de l’Hôtel des Invalides que la collection Dior haute couture de l’automne-hiver 2017-2018 a été dévoilée. Cette saison, Maria Grazia Chiuri, la directrice artistique de la Maison Dior propose une ode à l’esprit aventurier. Pour rendre hommage aux femmes exploratrices du siècle dernier, les mannequins ont défilé entre les animaux en bois sculptés parés de tenues masculines détournées et d’étoffes diversifiées. Côté beauté, Peter Philips, le directeur de la Création et de l’Image du Maquillage de la griffe a misé sur un make-up ultra naturel à l’allure sauvage. Un maquillage façon « no make-up » qui met à l’honneur un teint totalement nude, sans poudre pour garder le côté très lumineux. Le make-up artist a choisi de travailler et d’étoffer uniquement les sourcils pour accentuer l’esprit aventurier et indomptable des femmes. Les sourcils sont redessinés et gagnent en volume pour un aspect légèrement broussailleux. Les lèvres, quant à elles, sont nudes mais toujours pulpeuses et rebondies. Pour magnifier l’allure sauvage, les chevelures se portent wavy et les queues de cheval floues ou torsadées. Quelques mèches faussement décoiffées retombent sur les visages de ces héroïnes à la conquête du monde et de la haute couture.

Source: http://www.journaldesfemmes.com