regime

Qu’est ce que le régime contre-attaque ?
Dr Boris Hansel : Le ‘ régime contre-attaque ‘ est basé sur l’expérience acquise au cours de mon activité médicale à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière. Il intègre l’ensemble des données scientifiques actuellement disponibles dans le domaine de la nutrition et de la prévention cardiovasculaire. Ce programme a pour objectif de vivre plus longtemps en bonne santé. Son suivi s’accompagne naturellement d’une perte de poids progressive mais durable.

Qu’est-ce qui caractérise le régime contre-attaque par rapport aux autres régimes existants ?
Dr Boris Hansel : Une contre-attaque aux régimes ‘ dévastateurs ‘. La méthode contre-attaque s’oppose bien sûr à tous les ‘ régimes fous ‘ (soupe aux choux, ananas…) mais aussi aux régimes classiques hypergras (graisses à volonté) ou hyperprotéinés (protéines à volonté). Les études scientifiques montrent que ces méthodes amaigrissantes sont presque toujours efficaces à court terme. Elles fonctionnent d’ailleurs mieux qu’un régime équilibré, ce qui explique leur grande popularité. Mais ces mêmes études révèlent également l’échec de ces régimes à moyen terme avec une reprise du poids dans les 2 à 5 ans.

Je vois tous les jours des femmes et des hommes dévastés physiquement et psychiquement par ces ‘ régimes yoyo ‘. Ces personnes décrivent systématiquement la même histoire : elles entendent parler d’une méthode efficace et sont très motivées pour la suivre. La perte de poids est rapide, en quelques semaines, procurant une sensation de bien-être et de réussite… Mais tout bascule après quelques mois de stabilisation du poids : le corps se venge des restrictions qu’il a subies. Un peu comme un enfant soumis à une éducation trop autoritaire et qui, arrivé à l’âge de la majorité, se rebelle et révèle ce qu’il pense.

Non seulement les kilos perdus sont repris, mais les conséquences sont bien plus graves : la composition corporelle s’est détériorée, comportant plus de masse grasse qu’avant la perte de poids. Surtout, le patient culpabilise d’avoir ‘ craqué ‘ ; il ne remet jamais en cause le régime mais justifie son échec par un manque de motivation. Il va chercher à se remotiver pour recommencer !

Un programme structuré qui ne se limite pas à prescrire un  » régime équilibré « 
Dr Boris Hansel : Il s’agit d’un programme structuré, moderne et surtout en phase avec les conclusions des études scientifiques publiées ces dernières années. Ce programme concerne aussi bien l’alimentation que l’activité physique. Il est basé sur trois axes principaux.

Axe n°1 : l’écoute de ses propres besoins alimentaires pour y répondre convenablement.
Sans cette écoute du corps, l’échec à moyen terme est assuré. En pratique, il faudra apprendre à reconnaître les sensations de faim et de satiété et savoir les distinguer de l’envie de manger par ennui, stress, fatigue ou angoisse. C’est une étape essentielle à franchir, permettant de retrouver la paix alimentaire.

Axe n°2 : une acquisition de connaissances mais surtout de compétences utilisables au quotidien.
Gérer la fatigue et le manque de temps pour cuisiner, répondre à l’envie de manger du fromage ou du chocolat, choisir un plat préparé du commerce en conciliant plaisir et santé… L’objectif n’est pas de devenir un maître en diététique mais simplement de savoir gérer ses achats et la préparation des repas, en tenant compte des contraintes de la vie quotidienne.

Axe n°3 : une augmentation progressive de l’activité physique en suivant des règles précises.
Un programme réaliste doit être mis en place progressivement autour de trois catégories d’activités : ‘ marche sans effort avec un podomètre ‘, ‘ endurance au seuil d’essoufflement ‘ et ‘ assouplissement/renforcement musculaire ‘. Chacun de ces types d’exercice a son importance, tant sur le plan du bien-être que du contrôle du poids et de la prévention cardiovasculaire. Quel que soit son état physique (essoufflement, douleurs articulaires…) et sa profession (commerçant, enseignant, ministre…), des solutions existent pour bouger plus de manière optimale.

Source: http://www.e-sante.fr/