tofu

Calmez votre appétit pendant votre régime minceur grâce à la consommation de tofu, un aliment également riche en éléments nutritifs.

Les vertus du tofu pour un régime minceur

Léger, mais extrêmement rassasiant, le tofu est l’aliment idéal pour parfaire un régime minceur. Il a fait l’objet de plusieurs recherches scientifiques, notamment à l’université de Louisiane State aux États-Unis. Celles-ci ont montré que par rapport aux autres aliments comme le poulet par exemple, le tofu consommé avant chaque repas réduit nettement la sensation d’appétit. Extrêmement riche en protéine, en acide gras insaturé et en minéraux comme de fer, le potassium, le cuivre et le zinc, ce petit formage originaire de Chine s’avère être un infaillible brûle-graisse. Il lutte contre les excès de poids et aide à combattre le surplus de cholestérol ingéré par le corps. Obtenu à partir du caillage du lait de soja, le tofu est très facile à préparer et ne nécessite pas un temps de cuisson prolongé. Dans le cas des régimes hyperprotéinés, il peut parfaitement se substituer à la viande maigre, au poisson ou au poulet afin de varier son alimentation. Il s’adapte également aux personnes végétariennes qui désirent effectuer un régime minceur.

Comment cuisiner le tofu lors d’un régime minceur ?

Comme toutes les autres légumineuses, le tofu est très facile à cuisiner. Il se consomme nature, mais certaines femmes n’apprécient pas son goût assez fade. Ainsi, il convient de l’agrémenter avec de la sauce légère ou de l’associer à des légumes ou à d’autres aliments. Avec le tofu, vous ne devez pas vous priver. Vous pouvez en mettre dans vos omelettes, dans vos pommes de terre, dans vos pâtes, dans votre pain pour ajouter plus de saveur à cet aliment peu goûteux. Le tofu diminue en effet la valeur en calories de ces aliments parfois riches en sucre rapide. Lentement assimilé par l’organisme, il contribue au bon fonctionnement du tube digestif et réduit la sensation de faim jusqu’au prochain repas. La consommation d’une protéine végétale réduit également les risques de maladies cardio-vasculaires, d’ostéoporose ou de cancer. Cependant, certaines personnes allergiques au soja ne peuvent en consommer. Dans ce cas, il est préférable de substituer le tofu par d’autres aliments naturels à base de céréales comme le son d’avoine, le blé, le maïs, le riz ou l’orge.

Source: http://www.feminimix.com/