Votre peau vous rejoue une mauvaise scène de la puberté ? Points noirs et petits boutons ont repris leurs quartiers sur votre visage ? Et oui, l’acné n’est pas réservée aux adolescents !

Elle touche aujourd’hui 25 % des adultes et de plus en plus de femmes. Heureusement, il existe des solutions de traitement de l’acné et de prévention, sans laisser de traces. Décryptage.

Qu’est-ce que l’acné ?

La peau produit naturellement du sébum et crée ainsi un film lipidique protecteur face aux multiples agressions extérieures. Lorsque cette sécrétion est surabondante, l’excès de sébum obstrue les follicules pilo-sébacés (les pores). Elle provoque ainsi un développement bactérien responsable de l’apparition de comédons (les points noirs) et de microkystes blancs (les boutons).

L’acné chez la femme adulte

L’acné est de plus en plus répandue chez la femme adulte. Les raisons exactes de cette acné ne sont pas connues avec certitude. Tabac, stress, fatigue, pollution, mais aussi la sur utilisation de produits cosmétiques ou fluctuations hormonales peuvent être à l’origine de ces petits désagréments cutanés.

Les points noirs et boutons se situent en général sur le menton, autour de la bouche et au niveau des ailes du nez.

Si leur développement n’est plus lié aux dérèglements hormonaux propres à l’adolescence, il peut en revanche être favorisé en période prémenstruelle ou en cas d’utilisation de contraceptifs inadaptés. L’acné peut surgir lors de dérèglement hormonaux (prise ou arrêt de la pilule, grossesse, ménopause).

Une hygiène préventive

Une peau saine passe par une hygiène irréprochable. On ne le dira jamais assez, il est primordial de se laver le visage matin et soir avec un savon ou un nettoyant doux et non parfumé. L’idéal est d’appliquer ensuite une crème hydratante.

Des gestes complétés une fois par semaine, par l’application d’un gommage et d’un masque. Ils permettent d’assouplir la peau et de la débarrasser de ses impuretés.

La priorité? Le bon choix de produits. Contrairement aux idées reçues, on peut avoir une peau sensible et des poussées d’acné.

Dans ce cas, l’utilisation de gels purifiants risquerait d’irriter davantage l’épiderme. Evitez de vous laver le visage trop souvent ou de manière trop agressive.

Faites donc un bilan dermato pour savoir quelle est votre véritable nature de peau et pour choisir les produits qui lui correspondent.

Pour éviter d’avoir des cicatrices ou des tâches brunes à l’endroit où vous avez des boutons, ne surtout pas les gratter, percer etc. Ne toucher pas votre visage pour ne pas favoriser l’apparition de bactéries à ces endroits.

Pour le maquillage, éviter les soins à base d’huile et nettoyer régulièrement vos pinceaux.

L’astuce ? Faites comme les actrices américaines : allez vous coucher au moins une fois par semaine le visage démaquillé, mais sans crème hydratante… Pour laisser la peau au repos et laisser les pores respirer !

Traitement de l’acné : les mesures curatives

– Si l’acné s’installe de manière durable, il est conseillé de consulter un dermatologue. Il traitera en effet l’apparition des boutons au cas par cas, en fonction du type de peau et du degré de sévérité de l’acné : un traitement anti acnéique local (lotions, savons, crèmes…) pour stabiliser la sécrétion de sébum, parfois associé à un traitement oral (antibiotiques, zinc…) pour éliminer les bactéries.

Pour un effet probant, il est essentiel de respecter la prise et les applications avec régularité.

L’astuce ? Lors de la prescription, demandez vos produits en version correctrice, ils auront ainsi un double emploi: dissimuler et combattre les imperfections.

– Si à l’apparition de ces petits boutons s’ajoutent une irrégularité au niveau des règles et/ou un développement inhabituel de la pilosité, un bilan hormonal est alors nécessaire.

Certains contraceptifs à base d’acétate de cyprotérone ou de norgestimate peuvent en effet aider à diminuer l’acné, alors que d’autres (à base de levonorgestrel) tendraient au contraire à la favoriser.