Vous connaissiez les atouts gourmands de la cuisine italienne, découvrez les atouts santé de cette cuisine du soleil.

1. CUISINE À L’ITALIENNE : LES FÉCULENTS

Entre le risotto, la pâte de la pizza, les tartines des bruschette et les innombrables recettes de pâtes, les Italiens consomment des glucides complexes à chaque repas. Grâce à la diffusion progressive de leur énergie, ils évitent les coups de barre et les fringalesqui nous poussent à grignoter entre les repas.

2. CUISINE À L’ITALIENNE : L’AIL ET L’OIGNON

Largement utilisés dans les pays méditerranéens, l’ailet l’oignon, deux légumes-condiments participent à la bonne santé du coeur et des artères. L’oignon apporte notamment de la quercétine, un antioxydant très bien assimilé, et des composés soufrés qui, comme ceux présents dans l’ail, favorisent la fluidité du sang.

3. CUISINE À L’ITALIENNE : L’HUILE D’OLIVE

Idéale en cuisine, puisqu’elle supporte sans brûler les hautes températures, l’huile d’olive est aussi largement employée pour les marinades et les assaisonnements. A choisir « extra-vierge de première pression à froid », pour que la qualité des acides gras insaturés, de la vitamine E et des polyphénols, protecteurs du système cardio-vasculaire, soit préservée.

4. CUISINE À L’ITALIENNE : LES HERBES FRAÎCHES

Leurs propriétés : faciliter la digestion et le travail du foie. En vedette, le romarin – à servir avec de l’agneau, de la volaille ou des pommes au four, la sauge, avec les poissons ou le veau, le thym, avec les légumes grillés, les soupes ou les viandes et le basilic, avec les crudités, en particulier les tomates.

Source: websante.tk