engelures

Elles surviennent dans les périodes de froid humide et concernent surtout l’enfant et l’adolescent, mais également les femmes.

Les engelures touchent essentiellement les doigts, les orteils, les oreilles, les joues ou le nez.

Et pour que la fête soit complète, elles peuvent se compliquer de crevasses ou de petites bulles sensibles.

L’engelure ou érythème pernio, se caractérise par une zone de peau blanche ou d’un jaune grisâtre, ferme au toucher…

Les engelures se présentent sous forme de taches rouges ou violacées et donnent des douleurs à type de brûlures ou de démangeaisons importantes.

Le froid et l’humidité vont provoquer à la fois une compression des petites artères, et une dilatation des petites veines.

C’est cette combinaison qui va se trouver à l’origine des engelures.

Comment s’en protéger ? Evitez bien entendu de vous exposer au froid humide, et de laver vos mains à l’eau froide.

De bons gants, de bonnes chaussettes et des chaussures pas trop serrées vous protègeront.

Pas trop serrées en effet, pour ne pas gêner la circulation du sang. Enfin il est recommandé de masser chaque jour les zones à risque.

Trop tard : vous avez des engelures Des pommades à la vitamine A ou avec des corticoïdes – uniquement sur avis médical dans ce dernier cas – pourront hâter la guérison. Demandez conseil à votre pharmacien.

Si vous fumez, c’est vraiment l’occasion ou jamais d’arrêter. Le tabac en effet, favorise la vasoconstriction.

Laquelle comme nous l’avons expliqué plus haut, favorise l’engelure.

Vous pouvez aussi réchauffer progressivement la partie atteinte en la plongeant alternativement dans de l’eau (pas trop) chaude et (pas trop) froide, pour stimuler la circulation.

Source : http://www.destinationsante.com