depression

Aujourd’hui, des millions dans le monde souffrent de dépression et la moitié d’entre eux ne sont pas pris en charge. La dépression est une véritable maladie. Mieux la connaître, c’est aussi un moyen de pourvoir en parler et de trouver les mots justes. On présente ci-dessous, un zoom sur les principaux symptômes.

Se sentir à bout
La dépression peut être révélée par une grande fatigue, avec un sentiment permanent de manque d’énergie. De ce fait, les gestes du quotidien deviennent également difficiles à accomplir, la personne n’a plus de « force ». Ni le repos, ni le sommeil n’atténuent cette sensation de fatigue générale.

depression1

Eprouver une grande tristesse
Sans qu’il y ait forcément de raisons, la personne dépressive ressent une immense tristesse. Celle-ci est très envahissante et s’accompagne souvent d’un sentiment de désespoir. Il devient alors difficile d’éprouver du plaisir, tout devient sans intérêt comme si la vie n’avait plus de sens. Voir des amis, jouer avec ses enfants, écouter de la musique, les petits plaisir de la vie quotidienne disparaissent.

depression2

Un sommeil perturbé
Lors de l’épisode dépressif, la qualité du sommeil est dégradée. Moins profond et raccourci, il ne joue plus sont rôle réparateur. Les réveils précoces, tôt le matin, sont fréquents. Souvent, la personne ne peut alors pas se rendormir. A l’inverse, chez d’autres personnes, le sommeil devient refuge. Il y a alors un excès de sommeil qui n’est pas non plus satisfaisant.

depression3

Un sentiment de dévalorisation
« Je suis nul », « je ne sers à rien »… Le sentiment de dévalorisation est très fréquent chez les personnes dépressives. Elles se pensent aussi responsables de leur mal-être et se culpabilisent. C’est pour cette raison qu’il leur est parfois difficile de demander une aide extérieure. Avec le sentiment que ni personne, ni traitement ne pourraient changer la situation.

depression4

Les problèmes sexuels
La sexualité est régie par le corps et par la tête. Or en cas de dépression, les fonctions biologiques et psychologiques sont toutes deux perturbées. La perte générale de plaisir peut entraîner une diminution du désir sexuel. Les rapports deviennent difficiles. Le conjoint peut alors se sentir délaissé, ce qui augmente les tensions.

depression5

L’anxiété
Gorge serrée, respiration difficile, maux de ventre, sentiment d’oppression. L’anxiété est fréquente en cas de dépression. Elle s’exprime physiquement mais également psychologiquement. Ainsi, la personne ressent une peur sans forcément de raison apparente. Cette angoisse peut être amplifiée par un sentiment de solitude et d’abandon.

depression6

Un ralentissement intellectuel
Une personne dépressive peut avoir des difficultés à réfléchir ou à s’exprimer. Un sentiment de confusion peut s’installer. Par ailleurs, la dépression peut engendrer une diminution de la concentration et de la mémoire. Les tâches anodines du quotidien deviennent alors impossibles à accomplir.

depression7

Des idées noires
La personne atteinte de dépression voit souvent tout en noir. Le pessimisme s’installe et tout est abordé de façon négative. A terme, des pensées autour de la mort peuvent s’installer. Elles sont liées à ce pessimisme mais aussi au manque de plaisir et au sentiment de dévalorisation. La dépression est d’ailleurs la première cause de suicide.

depression8

Une hypersensibilité
La dépression peut prendre la forme d’une hypersensibilité face aux situations de la vie de tous les jours. Une petite contrariété se transforme en un problème impossible à surmonter. Paradoxalement, cette hypersensibilité peut être accompagnée d’une impression de vide, comme si la personne n’éprouvait plus d’émotions.

depression9

La perte d’appétit
La dépression s’accompagne souvent d’une altération de l’appétit. La personne n’a plus goût à rien et perd le plaisir d’un bon repas. Ainsi, la perte de poids peut être un signe révélateur d’une dépression.

depression10

Les traitements
Contrairement aux idées reçues, la dépression : ce n’est pas « dans la tête ». Il s’agit d’une véritable maladie, que la seule volonté ne suffit à guérir. Une prise en charge thérapeutique est donc indispensable. Psychothérapie et médicaments antidépresseurs sont souvent complémentaires. Les traitements sont adaptés à chaque patient, ainsi qu’à son degré de dépression. En parler à son médecin est un premier pas vers la guérison.

depression11

Source : www.doctissimo.fr