De nombreuses femmes, plus rarement les hommes, expriment des préoccupations d’ordre esthétique et ressentent une réelle gêne. Surpoids, cellulite, rétention d’eau, vergetures, peuvent avoir des répercussions psychologiques et émotionnelles importantes. Il paraît donc légitime de s’interroger, non seulement sur ces problèmes mais également sur leur origine. Les femmes en auraient-elles l’exclusivité ?

Prenons l’exemple de la cellulite. Toutes les femmes ou presque sont concernées. En effet, même si les causes de la cellulite restent multifactorielles, certaines périodes de la vie féminine sont propices à son développement, telles que la puberté, la grossesse et la ménopause. Et surtout, pendant la grossesse, le stockage des graisses est augmenté afin d’assurer des réserves et une disponibilité calorique adéquate.

Des produits adaptés peuvent aider les femmes dans leur démarche minceur : solutions drainantes, crèmes anti-vergeture… L’emploi de produits anticellulite a démontré un effet positif sur la qualité de vie des femmes. Au-delà de la libération des graisses stockées, d’une amélioration de l’aspect et de la souplesse de la peau, l’utilisation de ces produits permet aux femmes de reprendre confiance en elles et d’éprouver du bien-être.