traitement

Bien qu’il soit source de vives douleurs,le lumbago n’en demeure pas moins la forme de mal de dos la plus commune tout en n’étant signe d’une maladie grave que dans de très rares cas. Et pourtant, c’est le tétrazépam qui est couramment prescrit pour le soulager car il aiderait à la relaxation musculaire. Petit hic : le tétrazépam a été à l’origine de onze décès dont neuf associés au syndrome de Lyell, maladie qui agit sur l’épiderme comme une brûlure thermique ou chimique, causant un décollement de la peau et entraînant le décès dans 20 % des cas. Et pour cause, L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient d’engager une procédure pour obtenir l’arrêt de vente du tétrazépam sur le marché, car tout comme le médiator, c’est un vieux produit à reformuler, inefficace et en plus dangereux.

Source: http://www.sante-tunisie.com/