nuit-blanche

Une grosse fatigue

Cela n’a pas grande importance si vous n’avez que deux pas à faire pour rejoindre un lit, mais c’est une autre histoire sur la route si vous devez conduire. Or tout le monde accuse une baisse de vigilance, notamment autour de 3 heures du matin. Ce n’est donc pas le moment de conduire, faute de quoi votre temps de réaction double, avec les conséquences dramatiques que cela peut avoir. La somnolence multiplie par 5,6 le risque d’accident entre 2 et 5 heures du matin. De plus, si accident il y a, il risque d’être beaucoup plus grave : la nuit est responsable de 37 % des blessés graves et de 45 % des tués, pour une circulation estimée à 10% seulement.

Une recrudescence de certains problèmes médicaux

Les asthmatiques doivent fuir les endroits enfumés, car le calibre de leurs bronches a tendance à rétrécir entre 21 heures et 5 heures du matin. Ce n’est donc pas la peine d’en rajouter, sous peine de crise d’asthme (une bonne raison pour ne pas oublier vos médicaments). Ceux qui ont des antécédents cardiaques ne doivent pas forcer sur la piste de danse, surtout au petit matin : vers six heures, leur tension grimpe, leur viscosité sanguine augmente, d’où un risque accru d’infarctus, cette fois.

Des troubles de la concentration le lendemain

Passe encore si vous n’aviez pas d’autre programme que le farniente. Mais si votre emploi du temps est chargé ou pire, si vous devez impérativement mémoriser quelque chose d’important, par exemple à l’approche d’une session d’examen, oubliez toute idée de nuit blanche, la veille mais aussi les jours qui précèdent ! Car ne pas dormir la nuit vous expose à des troubles de la concentration et de la mémorisation. Si vous prolongez l’expérience, vous risquez même de décaler complètement votre organisme car pour que la mélatonine – une hormone qui synchronise toutes les fonctions de l’organisme – soit normalement sécrétée, vous devez dormir de nuit et de façon régulière. Or la mélatonine joue également sur votre humeur : vos folles et longues nuits s’accomapgneront ensuite d’une humeur massacrante !