Les bonbons, la mayonnaise, les frites, le big mac et le foie gras, ça fait belle lurette qu’on les a voués aux gémonies. Et si ces péchés de gourmandise revenaient en odeur de sainteté à moins de 550 calories le repas ?

1. MINCEUR ET BONBONS

Oui, les bonbons, c’est du sucre ! Un p’tit crocodile, c’est 15 calories et 4 g de glucides. Comme on mange en général la quasi-totalité de ceux que contient le zoo, nous voilà bien !

La solution
Les croquer en fin de repas, après une assiette bien protéinée (de préférence du poisson, léger en calories), des légumes et un yaourt maigre en dessert. Si possible, il faudrait essayer de troquer les crocodiles sucrés contre une version peut-être moins imagée mais sans sucre (gommes gélifiées en pharmacie).

2. MINCEUR ET MAYONNAISE

Une simple cuillère à soupe de mayonnaise pas trop bombée, c’est déjà 100 calories et 12g de lipides. Alors si on y revient pour le même prix, bonjour l’addition sur la balance.

La solution
La faire maison, c’est mieux. Tout aussi calorique mais tant qu’à faire, meilleur au goût. On l’accompagne de fruits de mer (les champions catégories poids plume en calories) avec une seule tranche de pain de seigle et pas de beurre. Un dessert gourmand est autorisé type tarte aux pommes (sucrée mollo au miel), à condition de quérir une pâte très fine. Si possible, on essaie la version light de la mayo avec le fromage blanc à 0% en guise d’huile.

3. MINCEUR ET FRITES

100 g de frites c’est rien dans le cornet, mais sur la balance, c’est déjà 277 calories, 19g de lipides et 55g de glucides. Proprement démoniaque aux yeux des puristes. Mais des arrangements avec le ciel sont possibles.

La solution
On se contente une portion de 150 g soit environ 400 calories que l’on accompagne de salade verte à volonté ou de crudités (sans vinaigrette). Autant que possible pour alléger l’addition, on les fait maison et on les plonge dans une huile très chaude. Ou des surgelées, mais alors à préparer au four. En dessert, des fruits pour les fibres, les vitamines et les minéraux.

5. MINCEUR ET FOIE GRAS

450 calories aux 100 g et 45g de lipides tout de même ! Une tentation d’autant plus diabolique que déguster une belle escalope de foie gras en plat principal n’a rien d’un purgatoire. Et qu’on l’accompagne forcément d’un petit verre de vin (70 calories !).

La solution
Le déguster en entrée, en portion réduite avec un verre de sauternes, accompagné ensuite d’un poisson fin et de légumes verts cuits à la vapeur pour rattraper l’écart calorique. En dessert, on joue une fois de plus l’effet sucré light avec un fruit, une compote ou une boule de sorbet.

6. MINCEUR ET HAMBURGER

Contrairement à ce que l’on craint, le hamburger n’est pas la pire des gourmandises. 280 calories aux 100g, certes, mais seulement 11g de lipides. Le péché à ne pas commettre, c’est de rajouter du fromage, de la mayo ou de la béarnaise et des frites.

La solution
Le préparer soi-même et éviter si possible les préparations des fast-food. Pain de mie, tomates, salade, oignon, viande hachée, jusqu’ici tout va bien. A accompagner d’une bonne ration de salade et de crudités, avec vinaigrette allégée, d’un yaourt et d’unfruit. Au restaurant rapide, choisir la recette de base, sans fromage, et y ajouter salade et yaourt.

7. MINCEUR ET CHOCOLAT

526 calories, 30g de lipides et au bas mot 62 g de glucides ! Heureusement qu’on le décompte par carré, parce que l’addition est lourde, d’autant qu’une tablette de chocolat ne constitue pas un repas à elle seule.

La solution
Choisir un chocolat à 70% de cacao minimum, moins sucré et le croquer sans regret en fin de repas, à raison d’un ou deux carrés, maximum. Ou en milieu d’après-midi, à raison de deux carrés accompagnés d’une tranche de pain complet. Inutile pour se donner bonne conscience d’acheter un produit allégé, certes moins lourd en sucres mais plus gras et tout aussi calorique.

Source: http://websante.tk