Pour délimiter sans cloisonner ou simplement apporter du rythme à la déco, combiner les revêtements de sol dans la même pièce est une astuce de pro. Carrelage d’antan et parquet, carreaux de ciment et béton ciré, revêtement coloré et carrelage uni… Toutes les combinaisons sont possibles à condition de bien les associer.

Envie d’un sol original et personnalisé ? Pourquoi ne pas mélanger deux ou trois revêtements différents ? Du salon à la salle de bains en passant par la cuisine ou l’entrée, dans toutes les pièces les sols se rencontrent et se mixent avec audace. En matières, comme en couleurs, les sols imbriqués dynamisent votre intérieur et apportent une ligne graphique inédite pour réveiller la déco. Les pro de Côté Maison Projets ont bien compris cette tendance et conjuguent les revêtements pour booster leurs réalisations. Voyez plutôt.

1. Une pièce de vie qui mixe les revêtements de sol
Deux sols radicalement opposés, carrelage d’un côté et revêtement tissé, de l’autre, dialoguent dans cette pièce de vie. Teinté en gris souris côté cuisine, le coin détente a, quant à lui, opté pour une tonalité marronnée. Puisqu’ils déclinent tous deux des coloris unis, les revêtements matiérés peuvent s’associer. Entre feu et glace, les sols de cet espace jouent la carte du contraste !

2. Une salle de bains entre parquet et carreaux de ciment graphiques
Le parquet et son grain intemporel aime aussi les sols vintage ! Dans cette salle de bains, le pavement imprimé arbore un motif géométrique très 60’s. Un parti pris tempéré par le choix de teintes naturelles – entre beige, crème et notes boisées – qui créent une unité dans la pièce immaculée. Une association entre bois et revêtement rétro également incarnée par le fauteuil jaune pâle.

3. Trois carrelages pour le prix d’un !
Pourquoi choisir quand on peut tout avoir ? De la cuisine au salon, pas moins de trois carrelages s’entremêlent dans cette maison. Grands carreaux gris, petits carrés crème et même carreaux bordeaux, le carrelage mixe les tailles et même les coloris ! Un melting-pot qui reste pourtant cohérent, puisqu’il se compose d’un même type de revêtement. Une astuce graphique pour transiter entre les univers sans difficultés.

4. Les carreaux de ciment rencontrent le béton ciré
Plus besoin de choisir entre vintage et modernité ! Dans cette pièce de vie lumineuse, les carreaux de ciments ont été posés pour renforcer la fibre résolument rétro de la déco. Afin de souligner ce revêtement aux coloris osés, un béton gris perle a été coulé. Les carreaux de ciment apportent volume et dynamique à la pièce tandis que le béton ciré vient unifier les espaces cuisine, salon et salle à manger. Une union bien pensée !

5. Tapis carrelé et sol boisé dans l’entrée
Comme un tapis imprimé, le carrelage s’imbrique dans le plancher de l’entrée. Encadrés par des lattes de bois verticales qui renforcent cet esprit tapis, les carreaux gris et blanc composent la pièce maîtresse de cet espace de passage. L’alliance de ce sol et du parquet donne le ton au reste de la déco. Enter touches de bois et camaïeu de gris, l’entrée de cet appartement reflète le choix audacieux de son sol à deux revêtements.

6. Parquet et tomettes d’antan dans le salon haussmannien
Cet appartement parisien prouve que le cachet de l’ancien fonctionne encore mieux à deux ! Le parquet point de Hongrie et les tomettes d’origine se marient naturellement. Tous deux gages d’authenticité, ces sols entretiennent le look ancien et le caractère brut des matières. Preuve que les tomettes peuvent aussi se mélanger avec d’autres types de revêtements.

7. Le revêtement naturel flirte avec un sol artificiel
Dans une pièce mansardée, misez sur les sols contrastés pour différencier les espaces sans les cloisonner. Sous les combles, les matières naturelles se combinent aussi aux revêtements artificiels. Ainsi, le jonc de mer se confronte au carrelage anthracite, pour délimiter le coin nuit de la salle de bains. Les couleurs des sols, comme leurs textures, s’opposent en tout point. De quoi créer deux univers en un.

8. Les sols se mélangent dans la salle de bains
Dans la salle de bains au mobilier ancien, le parquet chevrons a troqué sa couleur miel pour le même gris que celui du carrelage à grandes dalles. Si le sol a été repeint, c’est pour mieux unifier la pièce d’eau et favoriser la transition entre les diagonales du bois et les lignes du carrelage. Un choix esthétique, mais aussi pratique, le carrelage étant plus adapté aux pièces humides.

9. Un liseré nacré entre deux carrelages grisés
Déclinant la même palette de couleurs, du gris anthracite au gris souris, les carrelages de cette cuisine moderne se lient en toute harmonie. L’originalité est apportée par un liseré de carreaux nacrés qui marque la transition entre les deux types de carrelages. Brillant, ce revêtement apporte une touche cossue au sol de la cuisine. Pour souligner le mélange des carrelages en toute simplicité.

10. Deux sols authentiques pour un salon classique
Parquet point de Hongrie et carrelage à cabochons d’antan se rencontrent tout simplement dans le salon. Entre héritage haussmannien et codes de l’ancien, les revêtements témoignent de l’origine de l’appartement et de ces anciennes cloisons. La combinaison de ces deux sols fonctionne à merveille grâce au rappel boisé du meuble de l’entrée.

Source: http://www.cotemaison.fr