parfumeR

L’été, les parfums se dévêtent comme nous, pour laisser dans notre sillage parfumé ce petit goût de vacances addictif… Des envies de parfums plus fraîches qui s’accompagnent de quelques règles pour bien se parfumer dès que le thermomètre grimpe : Nos 5 conseils pour éviter le drame !
Less is good

En été la chaleur diffuse plus intensément les odeurs, et le parfum s’évapore différemment avec seules les notes de fond, lourdes et entêtantes, qui restent sur notre peau… Pour éviter vos propres maux de tête ou ceux de votre entourage, on garde la main légère en se parfumant. L’été on peut adopter le roll-on avec son aspect ultra-pratique. Il est parfait pour déposer du parfum seulement aux endroits stratégiques: derrière les oreilles, le creux des seins, les poignets, l’intérieur des genoux.

Parfumez-vous dans une pièce fraîche
Au moment précis où vous allez asperger votre corps de votre parfum, gardez en tête qu’il peut tourner si :
– vous êtes dans une pièce trop chaude (évitez la voiture qui est restée au soleil…)
– si vous avez eu un coup de chaud, et que votre peau a transpiré…

Evitez le contact avec la peau
Aucun parfum, même de « plage », ne fait bon ménage avec les rayons du soleil. Votre peau photo-sensibilisée par l’exposition au soleil risque au contact du parfum, un érythème ou des taches pigmentées. Si vous êtes prévoyante vous aurez parfumé vos vêtements 24h à l’avance, sinon vous pouvez également adopter la technique du « nuage de parfum » qui consiste à vous imprégner d’un nuage léger de parfum « brumisé » dans une pièce.

On découvre les fragrances d’été
Comme pour les collections mode automne-hiver et printemps-été, de nombreux parfums se déclinent dès les beaux jours en Eau fraîche, en Eau légère, en Eau d’été ou en Eau Tonique. Les puristes du parfum jettent en général leur dévolu sur les eaux de Cologne, qui sont dépoussiérées par les grands parfumeurs depuis quelques années. Pour garantir un joli jus qui rafraîchit, les parfums d’été piochent dans des notes subtiles, hespéridés et fleuries, avec des agrumes (citron, pamplemousse, orange), des fleurs fraîches (lilas, pivoine, freesia, jasmin), des fruits divers (pomme, poire, pêche, baies, ananas…), sans oublier des notes plus gourmandes de vanille et de noix de coco qui font seconde peau sur la plage…

A conserver dans un endroit frais et sec
Il faut rappeler également que le parfum est fragile et craint par-dessus tout la lumière, les variations de température, la chaleur et l’humidité. Il est toujours conseillé de le conserver -si vous l’avez toujours- dans son emballage d’origine, et dans un endroit non exposé à la chaleur et et l’humidité.

Source: http://www.marieclaire.fr/