Vous avez déjà croqué plein de pommes et vous n’en pouvez plus? Voici six bonnes raisons d’en manger encore

1. Pour garder le sourire
Bien que les pommes ne nettoient pas vraiment les dents, mordre et mâcher une pomme stimulent la salivation, ce qui freine les caries en réduisant la concentration de bactéries dans la bouche.

2. Pour stimuler votre mental
Une pomme par jour aiguise la mémoire. La quercétine, un antioxydant qui se trouve principalement dans la peau, est reconnue comme plus efficace que la vitamine C pour protéger le cerveau contre les dommages causés par l’oxydation.

3. Pour se protéger contre le cancer
Des chercheurs de l’université Cornell ont décrit plusieurs composés – des triterpénoïdes – que l’on trouve dans la peau des pommes et qui ont une puissante action contre la croissance des cellules cancéreuses dans le foie, le colon et les seins.

D’autres recherches menées dans cette université ont montré que certains extraits de pomme pouvaient réduire le nombre et la taille des tumeurs mammaires chez les rats.

4. Pour déboucher vos artères
À l’instar du raisin, les pommes ont des vertus protectrices contre les maladies cardiovasculaires, selon une étude française publiée cette année.

Menée sur des hamsters, cette étude a montré que la consommation à long terme de composés phénoliques tels qu’on les trouve dans la pomme et le raisin réduit avec efficacité l’accumulation de matières grasses sur les parois des artères.

Presser ces fruits en jus aide le corps à mieux assimiler ces antioxydants.

5. Pour tenir le médecin à distance
Les adultes qui consomment régulièrement des pommes, du jus ou de la purée de pommes sont 27 % moins susceptibles de présenter un syndrome métabolique – une association de problèmes de santé liés à des maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires.

En outre, ces adultes ont un tour de taille plus discret et une pression artérielle plus basse.

6. Pour réduire le risque de diabète
Les femmes qui mangent au moins une pomme par jour sont 28 % moins susceptibles de souffrir d’un diabète de type 2 que celles qui n’en mangent pas.

C’est grâce aux fibres solubles – dont les pommes sont farcies – qui jouent un rôle majeur dans la régulation du taux de sucre dans le sang.

Une pomme de taille moyenne fournit des fibres à profusion (jusqu’à 4 g!), surtout sous forme de pectine, une fibre reconnue pour sa capacité de faire baisser le taux de cholestérol.