co-sleeping

Le « co-sleeping », ou « co-dodo » en français, repose sur le principe de faire dormir bébé dans le lit des parents. Cependant, cette pratique n’a jamais fait l’unanimité auprès des pédiatres. Alors faisons le tri entre rumeurs et véritables faits dans l’article d’aujourd’hui.

Le cosleeping n’apporte rien de positif pour le bébé : FAUX
De nombreuses personnes estiment que le cosleeping n’a rien de bénéfique pour bébé. Et pourtant, il a été vérifié que les nourrissons de bas âge ont vraiment besoin de ressentir la chaleur maternelle, que ce soit pour un meilleur sommeil ou pour avoir une tétée disponible à tout moment. Bébé se sent ainsi en sécurité et peut dormir paisiblement. Bien évidemment, cela est très important pour lui, car c’est surtout au cours de la nuit que se fait son développement psychique : il est donc important que ses nuits soient paisibles.

Toutefois, il est également important que le cosleeping prenne fin lorsque l’enfant atteint l’âge de quatre ou cinq ans, afin de lui apprendre également à être autonome et à avoir confiance en lui, même en étant seul pendant la nuit. Autrement, il risque de dépendre de ses parents pendant une longue période de sa vie, ce qui est assez néfaste pour sa vie sociale à venir.

Le cosleeping est dangereux : TOUT DÉPEND DES PARAMÈTRES
Oui, comme les médecins le rappellent régulièrement, le cosleeping peut être dangereux dans certains cas. C’est pourquoi il faut prendre un minimum de précaution. Par exemple, cette pratique peut être dangereuse dans le cas où l’un des parents est en état d’ébriété ou dans un état de fatigue, car les risques d’écrasement au lit sont élevés. Le cosleeping peut également être dangereux dans le cas où bébé dort entre deux adultes. En outre, les draps pourraient l’étouffer.

Pour que le cosleeping se déroule dans les meilleures conditions, il faut alors que le matelas soit bien ferme, que les parents et bébé aient des draps individuels, et que les adultes soient sobres et pas trop fatigués.

Le cosleeping est pratique pour la mère : VRAI
Le cosleeping est très pratique pour la mère, notamment si elle allaite bébé au sein. En effet, il doit se nourrir plusieurs fois au cours de la nuit. En laissant bébé dormir à ses côtés, maman aura donc moins de difficultés à l’allaiter et sera moins fatiguée que de devoir se lever à chaque fois et s’asseoir sur le rebord du lit. Mais c’est également pratique pour entendre bébé pleurer, et vérifier s’il a faim ou s’il faut lui changer sa couche.

Le cosleeping peut gêner la vie de couple : VRAI
En effet, il est évident que le couple puisse se retrouver en difficulté dans le cadre de sa vie intime, en ayant bébé dans le lit conjugal. D’ailleurs, le simple fait de devoir programmer chaque rapport sexuel peut être assez frustrant pour le couple, car rien ne vaut la spontanéité et l’imprévu pour entretenir la vie sexuelle dans un couple. Pour éviter cela, il peut alors être intéressant de choisir de faire dormir bébé dans un berceau près du lit. Ainsi, il restera près de sa mère, sans pour autant nuire à la vie intime du couple.

Source: http://www.actufemme.com/