babois

Différents univers aux concepts forts font leur entrée dans la collection Roche Bobois pour cette année 2016. Des ambiances sous-marines, forestières ou classiques font ainsi leur entrée aux côtés d’une collection capsule créée par la Maison Christian Lacroix, spécialement pour Roche Bobois.

La collection 2016 Roche Bobois est pleine de surprises ! Des meubles design aux ambiances aquatiques, naturelles et métalliques se mêlent à des classiques revisités, ainsi qu’à l’univers de la mode haute couture de la Maison Christian Lacroix. La nouvelle collection Roche bobois 2016 se dessine entre couleurs, formes et matières, toujours avec des finitions et des détails exemplaires.

Une collaboration haute couture entre la Maison Christian Lacroix et Roche bobois

Roche bobois avait déjà utilisé des tissus de la Maison Christian Lacroix, mais aucune vraie collaboration n’avait encore eu lieu. Alors, pour cette première, Roche bobois voit grand : carte blanche pour la Maison Christian Lacroix, avec une collection entière réalisée en seulement deux mois. On y retrouve de toute évidence la marque de fabrique de la Maison Christian Lacroix. Pour habiller ces meubles en laiton et en bois précieux, l’enseigne a choisi des tissus comme de la soie ou du velours. Le tout pour un rendu visuel très sophistiqué.

babois1

babois2

babois3

Le motif de la ville d’Arles au 19e, motif emblématique de la marque depuis plusieurs années, se retrouve notamment sur un paravent. De l’autre côté de l’objet, un nouveau visuel a été dessiné cette année. Sacha Walckhoff, directeur de la création de la Maison Christian Lacroix, nous explique : « on mélange des éléments du 18e, des années 50 et des années contemporaines, pour montrer qu’on puise dans le passé, qu’on s’occupe aussi du présent, pour préparer le futur ».

babois4

Roche bobois fait un plongeon au fond de l’océan
A travers les courbes arrondies des meubles et accessoires, on peut découvrir l’univers des fonds marins, exploré et imaginé par Roche Bobois. Entre les poufs Trilogie, au tissu imitation mailles de filet, le fauteuil Wishbone, en assemblage de cordages, ou encore le canapé Odéa, en forme de coquillage, nous sommes tout de suite plongés dans les profondeurs aquatiques.

babois5

babois6

babois7

babois8

A cela s’ajoute des teintes bleutées, aux notes de vert. Un mobilier qui, par ses formes et ses couleurs, invite à l’évasion et à la détente. Surtout si vous prenez place dans le fauteuil Bubble, qui pivote sur lui-même, comme s’il était transporté par un vent marin.

babois10

Les classiques Roche Bobois revisités et sublimés
Entre la designer Bina Baitel, le graffeur Swiz ou encore la dessinatrice Lili Castilla, les codes sont rompus et le décalé prend le dessus. Les meubles de l’architecture haussmannienne ont ainsi été déstructurés. Bina Baitel a joué sur la moulure, pour proposer une version contemporaine de ce mobilier. Côté décalé, on trouve encore le canapé Illusion dessiné par Lili Castilla, à la structure totalement asymétrique, ou encore la bibliothèque Pixl, de Fabrice Berrux, aux jeux de miroirs et aux profondeurs diverses.

babois11

babois12

babois13

babois14

babois15

babois16

Des notes artistiques s’ajoutent à la collection 2016, avec la collaboration du graffeur Swiz. Roche Bobois se réinvente ainsi dans une version nettement plus street art, avec des tables basses Gribouille, qui reprennent la dessin d’un coup de crayon. Le graffeur a également posé sa patte sur des tissus graphiques aux tons d’orange.

babois17

babois18

La nature s’invite et s’installe chez Roche Bobois
Le bois est évidemment l’élément central de cette partie de la collection, notamment pour la collection Saga, du designer Christophe Delcourt. Ici, le chêne massif est mis en avant, avec ses noeuds et ses autres petits défauts d’origine, qui montrent la croissance de l’arbre. Le côté du buffet laisse même apparaître la coupe d’un tronc teinté en noir. Du mobilier naturel qui apporte une touche vivante supplémentaire.

babois19

babois20

babois21

Côté nature, la flore est également au rendez-vous. Les suspensions et lampadaires Flou, signés Sophie Larger, ont une structure imitant à la perfection la légèreté et la beauté d’une fleur exotique. A travers ces accessoires, c’est la nature, l’extérieur d’une manière générale, qui s’invite dans nos intérieurs.

babois22

Le métal s’intègre comme une évidence au mobilier Roche Bobois
Sous toutes ses formes aussi diverses que variées, le métal se marie à grand nombre de matières et de matériaux. C’est le nouveau terrain de jeu des designers. Qu’on le retrouve de manière discrète ou travaillée, mat ou brillant, le métal s’inscrit dans la décoration contemporaine.

babois23

Le meuble Hybrid de Meike Harde, l’un des trois projets lauréats du Roche bobois Design Award 2015, utilise le métal de manière noble et chic. La designer a joué sur la transparence du matériau pour proposer un meuble design et épuré. Réalisé en maille d’acier pliée et à la main, ce meuble est produit en série limitée de 20 exemplaires.

Roche bobois réinvente le design des années 70’s

Des formes arrondies et des couleurs pep viennent pimper le mobilier Roche bobois pour cette nouvelle collection 2016. Celui à ne pas manquer : c’est le pouf modulable Macaron, de Stefan Heiliger. Grâce à son disque sculpté dans l’assise, ce siège se transforme aussi bien en méridienne, qu’en fauteuil. Ce mobilier, aussi ludique qu’esthétique, est surtout pratique pour sa diversité de possibilités.

babois24

Source: http://www.cotemaison.fr/