Un travail sur soi indispensable, que ce soit pour vous retenir de dire à votre boss tout le mal que vous pensez de lui sur un coup de tête, ou pour esquiver une scène de ménage.

« Juste avant de sortir de vos gonds, vous avez une fenêtre de 1/1 000e de seconde pendant laquelle votre cerveau demande : es-tu certain de vouloir faire ça ? » explique Perry Buffington, psychologue du comportement (behaviouriste).

Avant de péter les plombs, suivez les conseils du psy.

1/ La meilleure façon de contrôler ses émotions est de se donner du temps. Adoptez le bon vieux truc qui consiste à compter jusqu’à 10.

Efficacité prouvée.

2/ Ne vous emportez pas entre 4 et 6 heures du matin (quand vous sortez de boîte, quoi). Votre corps sécrète alors un maximum d’hormones, dont l’adrénocorticotropine, qui limite vos capacités à garder le contrôle.

3/ En situation de confrontation, utilisez votre corps : le simple fait de tourner le dos ou de regarder ailleurs peut aider votre cerveau à faire redescendre la pression.

4/ Sortez.

Une étude publiée dans le Journal of Psychiatry & Neuroscience révèle que l’exposition à la lumière et les exercices aérobie peuvent booster notre taux de sérotonine, le neurotransmetteur du bien-être.