facebook

Vous êtes sans doute trop sensible à l’opinion que vos friends ont de vous. Peut-être est-ce parce que vous êtes toute seule à lire ça, devant votre ordinateur, et que vous prenez tout de front. C’est le problème des réseaux sociaux, l’écrit passe parfois mal, et après, on ressasse.

Vous devriez prendre du recul. Vous pouvez aussi vous questionner sur la valeur de vos “amis” et sur l’importance que vous leur accordez réellement. Par exemple, vos contacts sont-ils de vrais amis que vous fréquentez dans la vie de tous les jours ? Et si le souci vient du fait que vous vous comparez à leurs statuts, dites-vous qu’ils ne sont peut-être pas si brillants qu’ils veulent bien le montrer sur Facebook.

On distingue globalement trois sortes d’utilisateurs : ceux qui sont honnêtes et qui postent des nouvelles bonnes ou mauvaises, sans distinction (ce sont les plus rares) ; les geignards, qui font un véritable commerce affectif de leurs différents problèmes ; et enfin ceux qui font de la pub pour leur propre personne en ne postant que ce qui les arrange ou les flatte. Ne soyez pas dupe : Facebook reste un miroir déformant de la réalité.

Source: http://www.be.com/