Un défrisage se recommence en moyenne toutes les 8 semaines. Appliqué sur des cheveux déjà très fragiles, le défrisant, dont la base est chimique, n’arrange pas leur santé. Subissant à chaque fois un « traumatisme », ils cassent beaucoup plus facilement. Il est donc indispensable d’apporter aux cheveux défrisés beaucoup de soins et d’attention.

Les soins des cheveux défrisés

Sandrine Jeanne-Rose, la créatrice de la marque kanellia, insiste sur un point avec toutes ses clientes qui viennent se faire défriser : « Si vous n’êtes pas prête à vous occuper de vos cheveux quotidiennement, pas la peine de vous faire défriser. » Son mot d’ordre est : soigner, soigner, soigner car comme elle l’explique si justement, « ce qui est intéressant ce n’est pas la coupe mais la beauté du cheveux. Sans cela, de toutes façon, le style de la coiffure ne suivra pas ! »
En effet, les cheveux afro, secs et cassants, ne peuvent que souffrir davantage d’un défrisage. Il est donc impératif de vous occuper tous les jours de vos cheveux qui ne demandent qu’une seule chose : de l’hydratation.
Attention, cela ne veut pas dire graisser. Choisissez de bons produits – Mizani, Kanellia, Iman, Avlon ou Softsheen Carson, marque ethnique de L’Oréal, spécialisée dans les produits pour cheveux défrisés – qui n’asphyxieront pas vos racines et n’irriteront pas votre cuir chevelu. Les soins de qualité ont la particularité d’être à base de plantes, de vitamines végétales, de protéines ou de produits naturels. Ce sont les meilleurs reconstituants pour cheveux défrisés quand ils sont additionnés de substances légères comme les huiles de coco, d’avocat, de grains de lin et de germes de blé ou de karité par exemple, car ils peuvent pénétrer au coeur des cheveux et l’aider à se régénérer en kératine.
Dans tous les cas, avec vos cheveux très fragilisés, vous devez absolument éviter les produits contenant de la vaseline (alourdit et graisse les cheveux sans les nourrir et étouffe le cuir chevelu bouchant ainsi les pores et provoquant même de l’acné), de la lanoline (provoque des irritations et accélère la chute des cheveux) et de la glycérine (empêche les cheveux d’absorber de l’humidité et donc de s’hydrater).
Vérifiez bien sur les étiquettes que ces produits ne s’y trouvent pas car ils sont fréquemment utilisés – ils ne coûtent pas cher – par les marques américaines, malgré leurs effets nocifs. Chrystelle de chez Mizani nous informe qu’« il faut faire des soins régulièrement à la maison – shampoing, bain d’huile ou masque – et une fois par mois chez le coiffeur, refaire le défrisage tous les mois et demi quand il y a des repousses, attendre au moins 15 jours avant de faire une couleur et ne pas faire de mèches qui ne sont pas compatibles ».

Petits conseils de pro pour les cheveux défrisés

Sandrine Jeanne-Rose, de chez kanellia, vous fait profiter de sa longue expérience de professionnelle et vous prodigue quelques riches conseils. « Si vous souhaitez que vos cheveux poussent, ne cassent pas et surtout soient beaux, il faut leur donner énormément d’attention. C’est ainsi. Les femmes caucasiennes ont des problèmes de rides, nous, nous avons des problèmes de cheveux. »
Pour commencer ce programme, elle commence par un geste basique : le shampoing hebdomadaire. « Trop de coiffeuse disent que les shampoings fragilisent nos cheveux. Ce n’est pas vrai. » Elle insiste donc sur un bon shampoing à faire une fois par semaine, suivi d’un bain d’huile. Sandrine recommande de bien se brosser les cheveux matins et soirs.
Elle a surtout un petit truc pour stimuler la production de sébum et la pousse : se masser tous les soirs le cuir chevelu. « Nos cheveux ont peu de glandes sébacées, ce qui les rend secs. Le massage permet de stimuler ces glandes en les agitant. C’est une façon naturelle de rétablir l’hydratation. » Vous pouvez effectuer ce massage avec une lotion anti-chute en cure. Elle pénètrera d’autant mieux.
Pour changer de couleur, elle préfère les shampoings colorants – aux couleurs – que l’on peut effectuer tout de suite après le défrisage car la couleur prend mieux et referme les écailles. Avant votre brushing, vaporisez un spray lissant et hydratant pour protéger votre chevelure. Elle déconseille de trop attacher les cheveux. Cela traumatise la racine, irriguée par les vaisseaux capillaires sanguins. La traction gêne, en effet, la bonne circulation du sang vers les cheveux. Enfin, elle incite chacune à aimer ses cheveux, à privilégier leur santé au look et à bien s’informer sur les produits.
Le défrisage vous permet d’acquérir une chevelure souple et lisse qui offre la possibilité de suivre les tendances, à condition de bien vous en occuper. Mais pour certaines, « c’est aussi une obligation par rapport à un milieu professionnel qui impose des contraintes sur le look et n’accepte pas une « Afro » ou une chevelure non disciplinée. Cela permet de sortir des cheveux courts ou attachés. » comme le fait remarquer Chrystelle. Quoi qu’il en soit, la pluie reste l’ennemi des cheveux défrisés et les soins leur meilleur allié. A vous de voir si vous êtes prête à leur consacrer beaucoup de temps !