cheveux

Comme pour notre peau, il existe plusieurs natures de cheveux : gras, secs, ternes… et ils ne se soignent pas tous de la même manière. Au même titre que l’on prend soin de sa peau tous les jours, on devrait faire de même pour nos cheveux. Pour cela quelques gestes simples, quelques précautions et des produits adaptés.

Les cheveux gras
Un cheveu est naturellement un peu gras : une fine pellicule de sébum et de sueur le recouvre tout au long pour le protéger des agressions. C’est également grâce à cette pellicule que le cheveu a cet aspect doux et soyeux. Lorsque le cuir chevelu fabrique trop de gras (dérèglement hormonal, pollution, chlore de la piscine, shampoing inadapté, stress, etc.) et que cet excès n’est pas éliminé en raison d’un manque d’hygiène ou encore d’une macération (casque de moto, casquette…) le cheveux devient tout simplement gras.

Quelques petits conseils :
Lavez-vous une seule fois les cheveux (pas deux shampoings de suite) sans insister ni masser le cuir chevelu (le massage du crane est idéal avec des huiles essentielles mais pas avec un shampoing). Rincez toujours abondamment et si votre eau ne permet pas d’aboutir à cette sensation de « crissement » qui signifie que tout le shampoing est bien parti, ajoutez un petit peu de vinaigre blanc ou de jus de citron à votre eau de rinçage (1 bouchon de vinaigre pour 1 l d’eau). Pour coiffer vos cheveux, optez toujours pour un peigne en bois ou en métal et une brosse en fibres naturelles, évitez le plastique.

Les cheveux secs
Normalement, un cheveu n’est pas sec puisque, comme nous l’avons vu précédemment, il est gainé d’une fine pellicule protectrice. Cependant, si votre chevelure ressemble à une botte de foin c’est qu’elle est agressée par divers facteurs (traitement médical, pollution, climatisation, fumée de cigarette, shampoing trop agressif…).

Quelques petits conseils :
Les soins à outrance (décoloration, coloration, chauffage, lissage, laque ou gels coiffants qui renferment de l’alcool extrêmement déshydratant) finissent par avoir raison des écailles capillaires protectrices, aussi restez le plus nature possible. Le soir offrez à vos cheveux un masque nourrissant à base d’huiles essentielles et d’huiles végétales. Une heure avant votre shampoing si possible enduisez vos cheveux d’une huile végétale (Macadamia par exemple) ou de beurre de karité. Après votre shampoing vos cheveux seront plus doux.

Les cheveux ternes
Il peut arriver que les cheveux ne soient ni secs, ni gras, mais qu’ils manquent tout simplement d’éclat et de volume. Cette situation est le résultat de plusieurs facteurs cumulés : pollution, soleil l’été, froid l’hiver, stress. Dans cette situation, les écailles capillaires habituellement bien fermées, s’écartent du cheveux, comme les branches d’un sapin et ne reflètent plus la lumière d’où cet aspect terne.

Quelques petits conseils :
Dans votre flacon de shampoing de 200 ml, ajoutez 10 gouttes de chacune des huiles essentielles suivantes : romarin, thym et citron. Lavez vos cheveux comme d’habitude. Une ou deux cures par an de levure de bière vous fera le plus grand bien. Le séchoir est le cauchemar du cheveu, plus c’est chaud, plus c’est long, plus le cheveux est mouillé au départ, pire c‘est ! Epongez vos cheveux et laissez-les sécher à l’air libre ou séchez-les à l’air froid le plus longtemps possible après votre shampoing. Brossez votre chevelure chaque soir avant de vous coucher : il s’agit d’éliminer le couche d’éléments accumulés tout au long de la journée afin que les cheveux puissent « respirer » pendant la nuit.