preservatifs-5-questions-tabou

Le préservatif est aujourd’hui être totalement intégré à la vie sexuelle, comme contraceptif, et protection contre les IST. Mais il reste toujours quelques questions tabou à son sujet.

1. DOIT-ON UTILISER DES PRÉSERVATIFS DIFFÉRENTS SUIVANT LES PRATIQUES SEXUELLES ?

Il est recommandé d’utiliser des préservatifs sans lubrifiant pour la fellation, pour une question de goût. Des préservatifs épais et du lubrifiant pour la sodomie et des préservatifs plutôt fins pour la pénétration vaginale.
Mais attention, vous ne pouvez pas utiliser de préservatif sans lubrifiant pour une pénétration. Il risquerait d’éclater. Donc, après une fellation avec préservatif, vous devez impérativement mettre un préservatif avec lubrifiant pour la pénétration. Prévoyez des réserves pour chaque changement de positions !
Et si vous voulez utiliser un lubrifiant supplémentaire, choisissez uniquement ceux à base d’eau. Ne jamais utiliser de corps gras ou de vaseline qui rendent les préservatifs poreux.

2. METTRE DEUX PRÉSERVATIFS PROTÈGE-T-IL MIEUX ?

Au contraire, non, le frottement de l’un contre l’autre entraine des déchirures.

3. LE PRÉSERVATIF PEUT-IL RENDRE LA PÉNÉTRATION DIFFICILE ?

Non, le préservatif ne rend pas la pénétration plus difficile. Ce qui rend la pénétration difficile, c’est le manque de lubrification. Soit les préliminaires n’ont pas été assez longs, soit vous avez besoin d’un lubrifiant complémentaire

4. LE PRÉSERVATIF PEUT-IL IRRITER LA PARTENAIRE ?

Le préservatif étant composé de latex, il est donc beaucoup moins doux que le pénis. De ce fait, il nécessite une lubrification beaucoup plus importante lors des rapports sexuels. Ce qui explique que la lubrification du vagin peut parfois se révéler insuffisante lorsqu’on utilise un condom, et entraîne douleurs et irritations. Par ailleurs, la peau du pénis coulissant beaucoup sur sa tige lors des mouvements de va-et-vient quand on fait l’amour, cela limite les frottements. Le préservatif, lui, ne coulisse aucunement sur la tige du pénis. Les frottements sont donc démultipliés lors de son contact avec le vagin. Cela explique également que ces frottements plus importants, et moins bien lubrifiés, puissent être la cause de vos douleurs. La solution consiste tout simplement à augmenter la durée des préliminaires pour stimuler davantage la lubrification naturelle du vagin. Ou à utiliser un gel spécifique, même quand les préservatifs sont déjà prélubrifiés, ce qui facilitera la pénétration.

5. PEUT-ON ÊTRE ALLERGIQUE AU PRÉSERVATIF ?

Oui. Vous constaterez alors des brûlures ou des rougeurs sur la peau. La perception de l’allergie est moins évidente pour une fille. Mais si après un rapport sexuel, la partenaire ressent un échauffement, ou des gonflements à l’intérieur du vagin, il est recommandé de consulter un gynécologue qui diagnostiquera ou pas l’allergie.
Dans le cas où vous êtes allergique, vous pouvez utiliser des préservatifs en polyuréthane. Ils sont un peu plus élastiques et transparents…