ivg

Après une Interruption Volontaire de Grossesse, saviez-vous que la reprise de fertilité est immédiate ? Il est donc très important de choisir ou de reprendre une méthode contraceptive dès que possible. La loi prévoit qu’une information doit être délivrée aux femmes qui vont subir une IVG. Mais quelles alternatives s’offrent à elles ? Éléments de réponse.

La contraception après une IVG : le rôle de l’information
Lors d’une consultation pré-IVG, les professionnels de santé sont tenus d’informer leurs patientes sur la contraception. Ce rendez-vous préparatoire est ainsi l’occasion pour une femme de revenir sur son parcours contraceptif et sur le choix contraceptif qu’elle a pu préalablement faire. En effet, de nombreuses femmes tombent enceintes alors qu’elles suivent un traitement contraceptif. Inadapté ? Mal utilisé ? La question doit être posée pour envisager, éventuellement, une nouvelle option plus efficace. C’est là que le médecin gynécologue joue un rôle majeur, puisqu’il peut informer la patiente sur les différentes méthodes de contraception, mais également sur les techniques permettant les rattrapages à l’image de la pilule du lendemain. L’efficience de cette information pourra alors être vérifiée au cours de la consultation post-IVG.

La contraception après une IVG : quand la mettre en place ?
Il est important de savoir que l’IVG ne limite pas le choix en matière de contraception. Mis à part le Dispositif Intra-Utérin (DIU) lorsque l’IVG a provoqué une infection, toutes les méthodes sont indiquées dès lors qu’elles sont mises en place rapidement après l’intervention. Selon les modes contraceptifs, les délais de mise en oeuvre varient comme suit :
– la pilule : trois jours après l’IVG,
– le DIU : au cours de l’intervention si aucun épisode infection n’est survenu,
– le patch contraceptif : appliqué le jour même de l’IVG médicamenteuse (misoprostol) est réalisée,
– l’anneau vaginal : le lendemain de l’IVG,
– l’implant : 15 jours après l’IVG,
– le préservatif : dès la reprise des rapports sexuels.

Source: http://www.cosmopolitan.fr/