Depuis quelques années déjà, on parle énormément des antioxydants.

Que sont-ils ? Où trouve-t-on des antioxydants ? Pourquoi sont-ils indispensables ?

Et quelles sont les personnes qui ont particulièrement besoin d’antioxydants ?

Réponses à toutes ces questions sur les antioxydants…

Les antioxydants, c’est quoi ?

L’oxygène est un élément indispensable à toutes les réactions qui ont lieu dans notre organisme.

Or une fois utilisé (réaction d’oxydation), l’oxygène est à l’origine de la formation de composés potentiellement toxiques pour les cellules : les radicaux libres.

L’organisme s’en débarrasse grâce à des systèmes de défense antioxydante.

Un de ces mécanismes repose sur des molécules antioxydantes telles que les vitamines C et E, le zinc et le sélénium par exemple.

Si le système de défense est défaillant ou en cas d’agression, les radicaux libres s’accumulent (stress oxydatif), ce qui est préjudiciable à notre organisme.

Quelles sont les situations favorables à une accumulation de radicaux libres ?

Le vieillissement est une des grandes causes d’accumulation de radicaux libres.

Il en est de même des grandes maladies chroniques : les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète, le surpoids, l’athérosclérose, les maladies dégénératives, les pathologies de l’œil, le déclin du système immunitaire.

Une autre cause à l’origine d’un excès de radicaux libres est la carence alimentaire en antioxydants.

C’est ainsi que certaines personnes ont un besoin accru en antioxydants, comme les personnes âgées ou celles atteintes de ces maladies chroniques.

Les sources alimentaires en antioxydants

L’organisme ne produit pas les vitamines antioxydantes, qu’il doit trouver dans l’alimentation (vitamines E et C).

Il doit également trouver dans l’alimentation du zinc, du sélénium et du manganèse pour fabriquer d’autres antioxydants comme la superoxyde dismutase.

Les personnes à risque de déficit en antioxydants sont celles qui ont des apports insuffisants en fruits, légumes et céréales complètes.

Pour combler une carence en antioxydants, il est donc nécessaire d’augmenter la part de ces catégories alimentaires.

Doivent également le faire toutes les personnes qui ont à faire face à une production accrue de radicaux libres.

C’est le cas par exemple des fumeurs : le tabagisme augmente fortement les radicaux libres, les exposant aux cancers et aux maladies cardiovasculaires.

L’hyperglycémie est également à l’origine d’une surproduction de radicaux libres chez les diabétiques de type 2.

Augmenter sa consommation d’antioxydants est aussi nécessaire pour lutter contre toutes les maladies chroniques.

Quels sont les facteurs indiquant un besoin accru en antioxydants ?

Une maladie oxydative (cancer, diabète, démence telle que la maladie d’Alzheimer…).

Des antécédents familiaux de diabète.

Une hypertension.

Une maladie cardiovasculaire.

Certaines maladies oculaires.

L’avancée en âge.

Le surpoids et l’obésité.

Un tour de taille élevé.

Une glycémie élevée.

Un taux élevé de triglycérides.

Une consommation insuffisante de fruits, légumes et céréales complètes.

Les erreurs alimentaires de type excès de graisses ou de sucres rapides.

Une consommation excessive d’alcool.

Le tabagisme.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces facteurs, la première chose à faire est de veiller à prendre en charge le problème (par exemple : traitement du diabète, de l’hypertension, du poids…) et d’augmenter votre consommation de fruits, légumes et céréales complètes.

Les compléments alimentaires peuvent se révéler utiles dans certains cas, mais ils doivent être utilisés parallèlement aux apports alimentaires.

Pour savoir s’ils sont adaptés à votre cas, parlez-en à votre médecin.