régime-5.2

On entend parler du régime 5.2 partout et pour cause : les stars aussi bien que les anonymes ont adopté cette diète qui consiste à jeûner par intermittence. Mais n’est-ce pas dangereux ? On vous donne ses avantages et ses inconvénients.
Le régime 5.2 tire son origine d’un rapport médical : c’est lors de recherches menées pour lutter contre le cancer que deux chercheurs britanniques se sont aperçus que jeûner par intermittence freinerait la naissance de tumeurs cancéreuses, allongerait l’espérance de vie et baisserait l’hypertension. Et forcément, jeûner fait aussi perdre du poids… L’alliance des bénéfices « santé » et la garantie de perdre du poids ont donc fait l’effet d’une bombe et très vite, ce régime a été adopté aussi bien par les stars que par les anonymes.

Les avantages du régime 5.2 sont nombreux. On peut commencer par la nouvelle la plus encourageante : la quasi-promesse de perdre 3 kilos par mois et de ne pas les reprendre. Et en plus de cela, vous pouvez manger sans restriction pendant 5 jours. Donc aucune privation et aucune source de frustration. Et forcément, peu de régimes promettent en plus de la perte de poids, de gagner des années ou encore de barrer le chemin aux tumeurs cancéreuses. Enfin, en mangeant équilibré les jours où on ne jeûne pas, on a la garantie de n’avoir aucune carence.

Les inconvénients : les jours de jeûnes peuvent s’avérer épuisants car ils consistent à ingérer par jour, seulement 500 calories. Quand on sait qu’un Big Mac en fait à lui seul 490, on est calmées… Il faudra aussi avoir un bon mental durant ses deux jours qui peuvent provoquer des malaises et des fringales qui nous poussent à craquer. La perte de poids est aussi assez lente et peut décourager, mais comme dit dans les avantages, elle garantit de ne pas reprendre les kilos perdus.

Pourquoi ça peut être dangereux ? Parce que si vous tombez déjà souvent malade, suivre le régime 5.2 pourrait affaiblir un peu plus votre organisme. Donc en voulant faire bien, vous pourriez être plus vulnérable aux infections, en particulier l’hiver. A oublier si vous êtes fragile ou juste hypocondriaque…

Source: http://www.stylistic.fr/