Le régime soupes

Pour qui?

Pour les méthodiques et les rigoureuses ! Très faible en calories, le régime soupes convient aux personnes qui ne font pas beaucoup de sport. Déconseillé aux hommes et aux personnes qui se dépensent beaucoup.

Les principes

Le régime soupes, dit « brûle-graisses », est basé sur l’absorption d’une soupe hypocalorique aux repas principaux. Pendant 7 jours, on associe une soupe de légumes frais à d’autres aliments.
Le tout à volonté. La soupe, qui ne doit être ni mixée, ni moulinée pour augmenter l’effet rassasiant, est basée sur des légumes de saison (choux, tomates, poireaux, carottes, céleris…) La plus connue est la soupe aux choux.
Le reste de l’alimentation est composé de fruits, de légumes et d’aliments riches en protéines tels que la viande maigre ou le poisson. La semaine soupes est suivi généralement par une phase de stabilisation d’une semaine.

Les plus

L’atout principal du régime soupes est la perte rapide de poids : entre 3 et 5 kilos en une semaine. Pas de sensation de faim. Bien-être. Le régime soupes, par son côté détox, permet de purifier le corps.

Les moins

Très restrictif, le régime soupes doit être suivi très rigoureusement pour éviter les carences. Il est conseillé de l’associer à des vitamines et minéraux pour éviter tout problème de santé. Le sport est déconseillé. Fatigue. Monotonie. La prise de poids est inéluctable même avec la phase se stabilisation. Le régime soupes peut provoquer des problèmes digestifs.

Les origines

Le régime soupes a été inventé il y a quelques années dans un hôpital américain. Dans un but thérapeutique, il avait pour but de faire maigrir rapidement des patients obèses devant subir une intervention chirurgicale.
Aujourd’hui, il est l’un des régimes les plus commentés sur internet.