couleur
Le bleu pour la créativité et la relaxation, le vert pour l’apprentissage, le mauve pour les câlins… Le color designer Jean-Gabriel Causse décrypte les vertus des couleurs et leurs effets sur notre psychisme.

Les couleurs nous entourent. Mais nous n’avons pas conscience de leurs pouvoirs et ne nous doutons pas qu’elles peuvent enjoliver notre quotidien. À l’heure où le blanc, le gris et le noir gagnent de plus en plus de terrain dans nos intérieurs et nos dressings, le color designer Jean-Gabriel Causse milite pour le retour de toutes les teintes, auxquelles il a rendu hommage dans son livre L’Étonnant Pouvoir des couleurs . Pour nous, il détaille les vertus et les bienfaits de chaque nuance.

Les couleurs qui apaisent

Votre conjoint rechigne à faire la vaisselle et votre copine Nadia ne répond jamais à vos textos ? Pour éviter de piquer une colère, privilégiez les couleurs froides, plus relaxantes. Enveloppez-vous par exemple dans une couverture bleu nuit. « Il est scientifiquement prouvé que le bleu a des vertus apaisantes. Le rose permet quant à lui de voir les choses plus positivement. Lors d’une expérience, un bureau de la fourrière avait été peint en rose. Les personnes qui venaient chercher leur voiture en sortaient bien plus souriantes et zen que lorsque le bureau était peint en blanc. »

Bonus : le turquoise a aussi des vertus apaisantes… à rebours. « Le turquoise mobilise particulièrement les photorécepteurs de nos yeux, qui bloquent la mélatonine, l’hormone du sommeil. Cela vous tient éveillé. Après avoir vu beaucoup de turquoise, vous dormirez bien mieux la nuit ! » C’est pourquoi les conducteurs de camions qui roulent de nuit ont souvent des diodes bleues dans leur habitacle. Les scientifiques estiment que cela a le même effet que deux cafés. Instructif.

Les couleurs qui dynamisent

Sans surprise, on mise sur les couleurs énergisantes comme le rouge, le jaune, l’orange, appelées aussi les « couleurs du soleil ». « La couleur orange représente la couleur de la communication, du langage. Elle nous donne envie d’aller vers les autres, d’être plus ouvert, rappelle Jean-Gabriel Causse. On peut miser sur des touches de rouge ou de jaune dans la chambre pour aider les adolescents à se lever le matin. »

Bonus : ne repeignez pas les quatre murs de l’antre de Jean-Charles en rouge sang ! « Pour certains, un mur de couleur, c’est déjà trop. Écoutez votre petite voix et faites-vous confiance sur la dose de couleur à apporter à votre pièce. » Une lampe, un tapis ou un poster de couleur rouge peuvent très bien faire l’affaire.

Les couleurs qui donnent confiance

Chemisier jaune ou blanc à pois rouges pour votre entretien d’embauche ? Pour éviter de ressembler à un cycliste du Tour de France, écoutez Jean-Gabriel Causse. Pour gagner la confiance de votre auditoire, misez sur du vert. « Chez Xerox, il était conseillé aux employés d’avoir un détail vert dans leur tenue lors des rendez-vous client. C’est la couleur de la confiance ! Ce n’est pas un hasard si les tapis de jeu des casinos sont verts : vous y croyez, vous jouez plus longtemps… et vous misez plus d’argent ! »

Bonus : ne vous transformez pas en mascotte Groupama pour autant. Chacun a sa propre mémoire émotionnelle des couleurs. Si vous avez rencontré l’homme de votre vie le jour où vous portiez une robe jaune, cette couleur peut vous mettre en joie ou vous donner du courage le jour d’une présentation au bureau un peu stressante. Il suffit de plonger dans ses souvenirs pour trouver les couleurs qui nous font du bien.

Les couleurs qui excitent

Jean-Gabriel Causse nous conforte dans nos convictions : le rouge est bien la plus chaude des couleurs en matière de séduction. « Une étude universitaire a montré que les femmes qui portaient du rouge avaient 25 % de sex-appeal en plus. Cette couleur symbolise la fertilité. Chez nos cousins les singes, lorsque les femelles sont en période d’ovulation, leurs lèvres labiales et génitales deviennent plus rouges. Les femmes en période d’ovulation ont, inconsciemment, plus tendance à porter du rouge. Quand vous mettez du rouge à lèvres carmin, vous indiquez aux hommes que vous êtes fertile. Et eux ne recherchent instinctivement qu’à faire perdurer l’espèce humaine… »

Bonus : ceux qui possèdent une chambre rouge auraient tendance à avoir plus de rapports que ceux qui ont une chambre bleue ou blanche. « Le blanc, c’est le paradis, on n’y fait rien de sexuel. La couleur de chambre qui cumule le plus de rapports par semaine est le mauve, assure Jean-Gabriel Causse. C’est une couleur tendre, ambiguë, mystique et « moins Kama-sutra » que le rouge. »

Les couleurs qui favorisent l’apprentissage

Selon votre type de travail, certaines couleurs peuvent être d’importants atouts. Ainsi, le bleu stimule la créativité, le rouge, la concentration. Et au milieu, pour l’effet 2 en 1 : le vert. « C’est une couleur équilibrée, formidable pour apprendre et pour lire. D’ailleurs, toutes les anciennes bibliothèques étaient vertes ou avaient des lampes vertes. Depuis quinze ans, les nouveaux intérieurs sont tout blancs, s’indigne Jean-Gabriel Causse. Récemment, Tokyo a inauguré une nouvelle bibliothèque, très belle mais toute grise : il n’y a personne dedans. Ces couleurs pâles ne sont utiles qu’en cuisine ou à l’hôpital pour attester de la propreté du lieu. Auparavant, les seules boutiques à avoir des murs blancs étaient les entreprises de pompes funèbres. En entreprise, les murs blancs favoriseraient même le burn out d’après certains médecins du travail. »

Bonus : si vous hésitez trop sur la couleur que vous voulez donner à votre bureau pour les dix prochaines années, mettez-en plusieurs par petites touches pour stimuler tous vos sens. « Chez Google, toutes les salles sont colorées. Ceux qui ont besoin de concentration vont dans la cafétéria rouge, les séances de brainstorming se déroulent dans les salles bleues, etc… L’idée, c’est d’avoir le plus de couleurs possible pour ne pas se lasser. »

Source: http://madame.lefigaro.fr/