ongles1

Se ronger les ongles est une vilaine habitude présente chez les jeunes adolescents. Avec le stress, il est fréquent d’avoir envie de mettre ses droits près de la bouche. Savez-vous que cela en dit long sur votre personnalité ? C’est ce qu’à démontrer l’Université de Montréal.

Une étude réalisée au cours des derniers mois montre que les personnes qui s’ennuyent trop rapidement, qui sont impatientes ou encore insatisfaites sont plus sujettes à se ronger les ongles. Le perfectionnisme est souvent à l’origine de ces symptômes.
«Nous croyons que les individus présentant ces comportements répétitifs sont possiblement des perfectionnistes, ce qui signifie qu’ils sont incapables de relaxer et d’exécuter des tâches à un rythme « normal ». Par conséquent, ils sont plus vulnérables à la frustration, à l’impatience et à l’insatisfaction lorsqu’ils n’atteignent pas leurs objectifs. Ils vivent également des niveaux plus élevés d’ennui », explique Kieron O’Connor psychologue et chercheur principal de l’étude.

Dites stop !!

Avoir toujours envie de se ronger les ongles est désagréable, d’autant plus que cela n’aide pas à avoir de jolies mains. Voici quelques astuces pour limiter les dégâts: comme cela est souvent dû à une histoire de stress, pratiquez une activité physique pour vous défouler et mettre de côté tout ce qui vous tracasse.
Pour les plus calmes, n’hésitez pas à manger de la gomme à mâcher pour penser à autre chose.
Pour celles qui ont plus de mal à arrêter vous pouvez appliquer un de ces produits au goût repoussant que l’on trouve en pharmacie.
Enfin, si rien ne marche, certes ce n’est pas très esthétique mais vous pouvez recouvrir vos doigts de pansements

Source: http://www.moietcie.ca/