Chacun d’entre nous n’a pas forcément l’envie d’acheter un livre sur les plantes médicinales, ou le temps de parcourir tous les différents sites internet pour connaître la bonne plante en fonction du souci à traiter. Alors, je vous propose un petit résumé de ces diverses plantes que Mère Nature met à notre disposition pour nous aider à mieux vivre…

Qu’est ce que l’insomnie ?

Un manque du repos réparateur, celui qui nous aide à nous délasser, à se défaire du stress de la journée finie, à mettre au repos chaque partie de notre corps, ainsi que le cerveau. Le sommeil est de moins bonne qualité, de plus courte durée, voire absent.

A quoi est-elle due ?
Au stress, aux angoisses, à la nervosité, à une surcharge de travail, ou à l’inverse un manque de travail, d’activité. On sait que sans activité, le corps ne produit pas d’énergie et n’a donc plus autant besoin de se reposer. Elle peut être aussi due à des médicaments, à un repas du soir trop chargé, à des douleurs diverses. Certes, elle n’est pas à prendre à la légère, mais on peut toutefois la soigner autrement que par l’absorption de médicaments, qui parfois soignent un mal mais en créé un autre, comme, par exemple, des maux de ventre.

Voici quelques plantes pour soigner l’Insomnie

L’Eschscholtzia

Propriétés: vertus antispasmodiques favorisant la détente nerveuse et musculaire au cours de la nuit. On l’utilise donc pour lutter contre la nervosité, l’agitation au coucher, les réveils nocturnes, l’anxiété légère, les spasmes douloureux (par ex. les coliques, irritations de l’intestin, douleur de la vésicule biliaire).

Contre-indications: chez la femme enceinte ou allaitante et chez le jeune enfant en raison de la présence de certains alcaloïdes.

La Passiflore, ou fleur de la passion

Propriétés: calmante, sédative, anxiolytique et spasmolytique, calmant notamment les spasmes gastro-intestinaux. Utile contre l’insomnie, les états nerveux (angoisse, hystérie, palpitations), la neurasthénie, l’excitation cérébrale, voire l’épilepsie, elle sert également à soigner les troubles de la ménopause. Antispasmodique, elle soulage les névralgies et l’asthme spasmodique. La passiflore n’est pas toxique aux doses recommandées.

L’Aubépine

Propriétés: activité sédative permettant d’atténuer les troubles liés à la nervosité tels que la sur- émotivité, les palpitations indépendantes d’affections cardiaques et les sensations d’oppression au niveau du cœur. Elle lutte contre les bouffées de chaleur et l’irritabilité due à la ménopause. Elle soigne l’appréhension, l’hypertension, la nervosité et les angoisses.

Contre-indication: ne pas administrer aux épileptiques, ni aux femmes enceintes, ou allaitantes. Prudence pour les femmes sous pilules contraceptives. Troubles gastro-intestinaux possibles.

La Verveine officinale

Propriétés: contient des substances sédatives, digestives, fortifiantes et surtout antinévralgiques. Inodore, à ne pas confondre avec la verveine odorante, la verveine officinale est digestive, stimule l’estomac, combat les migraines et les vertiges. Elle est surtout recommandée pour son action contre les rhumatismes, les douleurs, les suites de coups et de chocs, les ecchymoses et les foulures. Elle est aussi préconisée contre le stress et les troubles gastro-intestinaux.

La Camomille romaine

Propriétés: facilite la digestion (spasmes digestifs douloureux, aérophagie, flatulences), soulage diverses douleurs (courbatures, maux de dents et de tête, règles douloureuses) et troubles d’origine spasmodique. Mais ses propriétés apaisantes aident surtout à lutter contre les difficultés d’endormissement et d’insomnie.

La Fleur d’oranger

Propriétés: en plus de ses qualités gastronomiques et parfumantes, la fleur d’oranger est efficace pour faciliter la digestion, notamment grâce à ses vertus antispasmodiques. Elle a surtout des propriétés sédatives, apaisantes et anti-dépressives, puisqu’elle permet de réduire la nervosité.