tattooth-tatouage-des-dents-tendance

La dernière (et énième) tendance qui fait fureur au Japon ? Tattooth, le tatouage des dents. Mieux que les chicos en or et les diamants collés sur les incisives, le concept cartonne au pays du Soleil Levant.
Le tatouage est plus in que jamais. En plus d’avoir une exposition qui lui est consacrée au musée du Quai Branly, on ne compte plus les marques qui commercialisent des tatouages éphémères ou se servent de cet art au service de la bonne cause, comme Henna Heals contre le cancer. Ciaté a pensé aux tatouages pour cuticules, le Japon s’attaque aux dents !

tatooth-tendance-tatouage-dentaire

Cette tendance appelée « tattooth » (contraction de tattoo et teeth) n’est pas nouvelle, et cartonne auprès des jeunes Japonaises. Celles-ci se font appliquer des petits autocollants sur les dents, qui se fixent à l’émail grâce à une colle spéciale et une lampe LED. Côté motifs, la palette de choix est large : ça va de la coccinelle aux petites fleurs en passant pas les arcs-en-ciel, les trèfles à 4 feuilles, les zébrures, les labradors, les mots doux ou encore… Homer Simpson.

« Nous ne sommes pas certains que la tendance va se propager dans le domaine de la beauté au Japon. C’est essentiellement un marché qui s’adresse aux jeunes Japonaises en recherche de leur identité et personnalité », explique le site Japantrends.com.

Ces tatouages dentaires sont bien entendus éphémères, et disparaissent naturellement après quelques jours. Ils ne s’adressent cependant qu’aux patients nécessitant une couronne dentaire. Pour réaliser un « tattooth », le dentiste prend l’empreinte des dents, puis le moule de la dent à tatouer est ensuite envoyé au laboratoire dentaire qui ajoutera le dessin.

Source: http://www.stylistic.fr/