Les troubles hormonaux s’accompagnent de symptômes, lesquels sont parfois spécifiques, parfois très communs.

Quels sont-ils exactement et à quel trouble hormonal correspondent-ils ?

Aviez-vous que des ongles cassants reflètent une perturbation des hormones thyroïdiennes, alors que des ongles striés signalent une baisse d’activité des hormones de croissance ?

Voici une liste des signes associés aux principaux troubles hormonaux : DHEA, thyroïde, hormone de croissance, hormones sexuelles. Ils sont intéressants à connaître car ils peuvent mettre sur la piste d’un dérèglement que l’on peut prendre en charge.

Trouble hormonal : DHEA

Diminution de la pilosité axillaire (au niveau des aisselles)

Perte de la libido (chez la femme essentiellement)

Trouble hormonal : hormones thyroïdiennes

Froid aux extrémités

Constipation

Réveil matinal difficile

Peau sèche au niveau des tibias

Fatigue au repos

Cheveux fins

Ongles cassants

Paumes des mains jaunâtres

Absence de la queue du sourcil

Trouble hormonal : hormone de croissance

Hypotonie des triceps

Joues tombantes

Grands sillons du visage très marqués

Impossibilité de veiller après minuit

Parodontose (inflammation des tissus de soutien des dents)

Ongles avec stries longitudinales

Trouble hormonal : hormones sexuelles

Fatigue permanente

Sécheresse vaginale

Trouble de l’érection

Diminution de la libido

Embonpoint abdominal (chez l’homme essentiellement)

Hernie inguinale

Sommeil perturbé, réveils fréquents

Anxiété la nuit

Difficulté à s’endormir

Fatigue au réveil (témoigne également d’un déficit en cortisol)

Epuisement après un stress

Intolérance au stress

Sécheresse oculaire

Pâleur cutanée

Ptose mammaire importante (seins tombants)

Perte de cheveux sur le sommet du crâne (chez la femme essentiellement)

Ridules sur la lèvre supérieure

Conjonctives rouges (membrane qui recouvre l’oeil)

Poches noires/grises sous les yeux

Perte des poils sur les tibias (témoigne également d’un déficit en mélatonine)

Source : http://www.e-sante.fr