peids

L’abc d’un soin maison pour les pieds

A. On prend notre pied en main et l’examine. Sous la loupe : la corne, les fissures, la symétrie des deux pieds.
B. On s’empare d’une lime et travaille nos callosités à sec. Seule la peau morte doit disparaître. La besogne devient plus ardue? On arrête le polissage!
C. On sort notre coupe-ongles et taille nos ongles un tantinet plus longs que désiré.
D. On finalise le boulot avec une lime à ongles. On s’assure de garder un bord blanc.
E. On attrape notre crème ou huile pour les cuticules et la masse autour de l’ongle.
F. On repousse la peau du pourtour de l’ongle à l’aide d’un bâton d’oranger.
G. On frotte notre ongle avec un bloc sableur: il décolle les résidus et envoie promener les taches jaunâtres.
H. On exfolie notre pied pour le préparer à recevoir son soin.
I. Si l’envie et le temps sont de la partie, on fait tremper nos pieds. Et pour le nec plus ultra, on ajoute à l’eau un produit pour les bains de pieds. Détente, activation de la circulation et ramollissement des cuticules au programme.
J. On essuie ensuite nos pieds et les masse d’une crème adaptée.
K. Envie d’orteils colorés? On assèche l’ongle avec le dissolvant et applique religieusement une couche de base, deux de la nuance désirée et une de finition. Pour une maxi-tenue, on adopte des produits de la même compagnie. On garde notre vernis 30 jours tout au plus. S’il s’écaille, c’est un au revoir non négociable.

Soins quotidiens

  • Soir ou matin, on enduit nos petits petons d’un soin approprié. On ne néglige ni les ongles, ni les cuticules. Ce geste beauté hydrate, prévient les callosités ou les ampoules et protège notre pied. À nous les longues promenades ou les chaussures plus ou moins confo!
  • Pieds hyper humides? On ne boude pas pour autant la séance de crémage. On évite la zone entre les orteils, s’assure d’enlever l’excédent et saupoudre d’un talc spécifiquement conçu pour les pieds. D’ailleurs, la poudre magique prévient aussi l’échauffement des pieds.

Bon à savoir

Jamais on ne s’attaque à notre corne mouillée: il est plus difficile de savoir quand s’arrêter.
Abonnée aux callosités? Considérant qu’elles apparaissent pour protéger nos petons, on passe nos escarpins ou notre posture au peigne fin pour identifier les coupables.
Frotter nos cors une fois par mois, c’est le top. Puisque les cellules de la peau se renouvellent au 28 jours, on leur laisse le temps de cicatriser.
Fendillements au talon? La prescription: une crème grasse ciblée. En râpant la zone affectée, on multiplie les stries

Source: http://www.moietcie.ca/