maquillage

Et si le maquillage devenait notre allié contre les rayons du soleil, tout en nous permettant d’être éblouissante? Lumières.

6 Solutions bonne mine
Abonnez-vous à l’autobronzant. Bon substitut du fond de teint, l’Autobronzant Goddess mat léger, d’Estée Lauder (40 $), teintera la peau de votre visage, sans pour autant empêcher l’emploi d’un soin solaire. À éviter seulement si le visage est constellé de taches brunes, car l’autobronzant les accentuerait.
Oubliez l’hydratant. Remplacez-le par le Spray FPS 40 Photoderm, de Bioderma (32 $), dont les ingrédients solaires (les Tinosorb M et S) ont une efficacité anti-UVA équivalent à un FPS 27. Vaporisez le produit au creux de la main, avant de l’étaler sur le visage.
Sublimez avec un correcteur. Contentez-vous d’unifier les zones d’ombre (cernes, dessous du nez) avec le stylo Correcteur Magi Lumi, de L’Oréal Paris (13 $), manié par touches.
Préférez les fards minéraux. Ils sont faits avec les mêmes pigments que ceux employés pour les écrans solaires. De plus, ils ne «virent» pas à la chaleur. Appliquez la poudre bronzante minérale, d’Annabelle (10,50 $), en virgule, sur les tempes et les pommettes. Faites-le avec parcimonie, sinon le résultat paraîtra «plâtré».
Dopez le maquillage des paupières. Protégez-les sous des pigments minéraux dont la teinte opaque bloque les UV. Bleu lagon, vert aneth, violet vibrant: à vous de jouer avec les ombres minérales 4 Couleurs, de Clarins (42 $), employées à nu (pour un effet voile), sur une base (pour un effet soutenu), estompées en smokey ou humidifiés (pour un effet intense).
Couvrez vite les lèvres fragiles avec le Bâton brillant à lèvres Rum Raisin, de pür minerals (10 $).

Des fards vraiment protecteurs?
Malgré leur FPS, une kyrielle de fards (fond de teint, poudre, etc.) ne protègent pas vraiment des UV, pour les raisons suivantes:
Leur FPS indique tout au plus la protection solaire reçue contre les brûlants rayons UVB, mais aucunement celle obtenue contre les UVA, responsables des rides et des taches.
Les ingrédients de protection, notamment les filtres chimiques, se dégradent en 2 heures. Il faudrait donc se remaquiller constamment pour jouir d’une certaine protection solaire.
Employer 50 % du dosage requis d’un FPS 30 le transforme en FPS 5. Or, trop souvent, la quantité de produits solaires corporels employée correspond à 27 % de ce qui devrait être appliqué. Et la quantité de produits faciaux (incluant les fards) est évidemment inférieure…
Si la protection solaire que procurent les fards avec FPS est mince, on peut protéger certaines zones du visage par d’autres astuces maquillage.

Défense en trois temps
1. Durant la journée, retirer les résidus de maquillage en tamponnant le visage avec un papier mouchoir humecté (de préférence avec une eau micellaire). Assécher en épongeant.
2. Étaler de nouveau un peu de produit solaire, 30 minutes avant d’aller au soleil.
3. Retoucher le maquillage avec une touche de poudre solaire, balayée à l’aide d’un large pinceau à angle.

D’autres alliés
L’anticernes
Il contient souvent du dioxyde de titane protecteur et il est plus chargé en pigments de couleur que le fond de teint. Préférez un stick, de texture opaque.
Le stick lèvres
Fardez-en la bouche entière, quitte à le doubler de gloss, pour plus de lustre.
L’huile irisée
Ses antioxydants lui confèrent un mince FPS, en plus de donner de la brillance aux cheveux, au décolleté ou aux jambes.
Bon à savoir
Appliquer l’autobronzant le soir, au coucher, permet d’utiliser le soin solaire ainsi que les fards, au matin.
Si le gloss est translucide, il reflétera les UV à la manière d’un miroir. La double solution: glisser un écran solaire labial sous la Laque Haute couleur pour lèvres Rouge Catwalk, de Lise Watier (22 $).

Source: http://www.moietcie.ca/