Vos remèdes anti-fatigue

Les trois derniers mois de l’année sont souvent perçus comme les plus fatigants. La rentrée, le froid et le mauvais temps affaiblissent considérablement nos organismes. Vous avez accepté de partager vos astuces anti-fatigue.

Des vitamines et du soleil

Le magnésium améliore le rendement musculaire et l’utilisation énergétique. L’exposition au soleil favorise la synthèse de vitamine D qui n’est pas apportée par l’alimentation et qui permet à l’organisme de fixer le calcium sur les os. A dose modérée, les UV ont par ailleurs un effet positif sur le moral.

Ils contribuent à la production de mélatonine, qui influence notre rythme biologique et permet de lutter contre la dépression saisonnière.

Des compléments alimentaires pour rééquilibrer

Les compléments alimentaires peuvent permettre de rééquilibrer des carences en vitamines ou d’autres éléments de l’organisme. Une prise de compléments alimentaires doit être discutée avec un médecin ou un pharmacien pour adapter les doses. Une modification de l’alimentation peut bien souvent suffire à rétablir le déséquilibre.

Du ginseng, de la gelée royale et une douche

Le ginseng est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé pour stimuler les défenses immunitaires. La prise est recommandée le matin, pendant 10 à 15 jours. La gelée royale est préconisée pour combattre la fatigue et le propolis pour lutter contre les infections des voies aériennes.

Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, il est indispensable et doit être complet pour prendre des forces après une diète de plusieurs heures pendant le sommeil.

Recettes de grand-mère et du chocolat !

L’huile d’olive est connue pour aider à diminuer certains risques notamment cardiovasculaires. Le jus de citron est une source de vitamine C et le raisin est une source de substances antioxydantes qui prévient donc le vieillissement cellulaire.

Le vinaigre de cidre est réputé bon contre le cholestérol, l’arthrite et même des affections de la peau. Enfin le chocolat est bien connu pour ses vertus décontractantes.

Trente minutes de sieste par jour

Des études ont montré qu’il y aurait une diminution importante de la mortalité due aux maladies cardio-vasculaires chez les adeptes de la sieste. Même si ces études sont controversées par d’autres, l’important est avant tout d’écouter son corps. S’il réclame de se reposer c’est qu’il le faut. Alors à vos oreillers !

Des oranges pressées et des horaires fixes

L’orange pressée est une boisson très riche en vitamine C qui permet un éveil rapide et durable. Pour éviter la fatigue, il est important d’avoir des rythmes dans ses journées et dans ses nuits.

Les levers tardifs du week-end n’aident pas à maintenir le rythme pris dans la semaine, d’où la fatigue du lundi matin… Prenez-soin de ne pas « dérégler » complètement votre organisme. Ainsi, vos réveils seront plus doux…

Une bonne hygiène de vie

Le corps humain a un rythme simple : quand il fait nuit il se met « en veille » et le jour il est actif. Si on décale ce rythme (en « vivant » la nuit), forcément tout se décale ! Et l’organisme ne sait plus où donner de la tête et a du mal à récupérer.

Fixer des heures « limites » le soir pour aller se coucher est une bonne chose et permet d’avoir un nombre d’heures de sommeil de base qui assure un repos minimum, indispensable pour tenir la journée.

De la marche, de la natation et des plantes La phytothérapie est connue pour avoir des vertus notamment sur la circulation sanguine.

Les conseils d’un pharmacien phytothérapeute sont indispensables pour harmoniser le choix des plantes et profiter au mieux de leur potentiel.

La marche, la natation, et le sport en général permettent à l’organisme de bien faire circuler le sang dans l’organisme. Une position statique, qu’elle soit debout ou assise, diminue la circulation et peut entraîner des jambes lourdes ou douloureuses.

L’organisme est fragilisé par le froid

L’hiver, l’organisme est plus vulnérable aux attaques, le froid fragilise la barrière principale, la peau. Pour augmenter la température interne, la peau subit une vasoconstriction (les vaisseaux sanguins se contractent) au niveau des extrémités (mains, pieds, oreilles, nez), et les frissons apparaissent.

La peau devient sèche et inconfortable. Les muqueuses des voies respiratoires sont en permanence agressées par les basses températures et sont donc moins efficaces pour contrer l’entrée des bactéries et des virus.

Nos défenses immunitaires se trouvent cernées par les attaques, elles sont dépassées et ne peuvent pas intervenir pour toutes les agressions, c’est pourquoi on tombe plus souvent malade en hiver.

Tous ces événements fatiguent énormément l’organisme qui n’est pas apte à répondre aux agressions du système immunitaire et qui s’affaiblit.

L’hiver est une période où l’on vit davantage en promiscuité et dans des lieux confinés et mal aérés (transport en communs, centres commerciaux, appartements surchauffés…). Les virus circulent donc plus facilement.

L’organisme se fatigue à lutter contre le froid, il ne peut pas toujours réagir contre les attaques. Il est donc important de respecter quelques règles de base pour éviter de tomber malade en hiver.

Lorsque vous sortez, pensez à vous couvrir la tête et les mains, si elles sont au chaud, l’organisme se défendra mieux Aérez les pièces de vie (salon, salle à manger et chambre) au minimum 10 minutes par jour en ouvrant les fenêtres.

Protégez votre peau du visage (et des mains si besoin) des agressions du froid avec une crème hydratante. Evitez de rester confiné dans une pièce trop longtemps avec des personnes malades. De même, faites chambre à part en cas de rhume, grippe ou autre virus.

Quelques conseils en plus

Notre organisme est agressé sans cesse par les basses ou très basses températures, mais aussi par l’humidité. La diminution de la température extérieure a des effets directs sur notre corps.

Pour prévenir ces effets et lutter contre la fatigue de l’hiver, optez pour ces quelques réflexes simples et très utiles pour rester en forme.

Tout d’abord, pensez à avoir une alimentation riche en fruits et légumes qui vous apporteront le plein de vitamines, mais aussi aux céréales complètes. N’abusez pas des sucres rapides, ils ne vous seront d’aucune aide pour lutter contre la fatigue chronique de l’hiver.

Ensuite, buvez régulièrement, tout au long de la journée. Bien sûr, privilégiez les boissons chaudes qui auront un effet hydratant et réchauffant, mais limitez la consommation des boissons excitantes comme le café. Le sommeil est indispensable à votre équilibre : favorisez le repos le plus possible.

Si vous avez des difficultés à vous endormir, pensez à pratiquer une activité sportive plus souvent, elle vous détendra et vous aidera à trouver le sommeil ensuite.

Le stress est néfaste à l’organisme et il est donc à bannir. Pour ça, pensez à prendre un bain ou à faire une sieste quand vous avez du temps, histoire de relâcher votre esprit et ainsi de profiter du moment présent.