Les marques de fatigue commencent à se lire sur notre visage. On vous donne cinq astuces pour vous en débarrasser ni vu ni connu.

1. Anti-fatigue : on rectifie son teint

Quand la peau n’est pas au mieux de sa forme, que ça tire et fait grise mine, on se rue sur les correcteurs de teint.

Rosée, blanche ou lilas, les formules rivalisent de pigments réflecteurs et peuvent être appliquées, le soir, à même la peau, sous le fond de teint.

Le conseil du pro: Toujours miser sur le rose : en enlumineur, en fond de teint, en blush et même en gloss.

2. Anti-fatigue : on vide ses poches

Une poche sous les yeux, c’est la signature d’une circulation sanguine et lymphatique paresseuse. La solution ? Le froid qui réactive la circulation.

On a le choix des armes : deux glaçons ou deux petites cuillères rafraîchies au frigo pendant dix minutes à placer sur les poches pendant deux minutes.

Ou encore deux sachets de tisane à la camomille imbibés d’eau froide à laisser agir quinze minutes.

Le conseil du pro : Déposer une touche d’enlumineur dans le coin interne de l’œil pour détourner le regard.

3. Anti-fatigue : on camoufle ses cernes

Si le cerne est de couleur rosée, il suffit de déposer (après le fond de teint) une touche d’anticerne jaune beige au-dessous de l’œil. Bleuté, il faut choisir un anticerne orangé.

L’effet coloré – s’il n’est pas trop accentué – peut s’atténuer avec un stylo touche-éclat.

S’il s’accompagne d’un creuset, il faut opter pour un anticerne avec des particules réflectrices de lumière afin de redonner du volume.

Le conseil du pro : En règle générale, la couleur de l’anticerne doit être plus claire que la carnation.

4. Anti-fatigue : on sculpte ses sourcils

Les sourcils, souvent délaissés, sont pourtant essentiels pour défatiguer l’expression.

Le principe coup d’éclat consiste à redessiner la courbure au crayon ou au gel, à densifier éventuellement des cils trop fins et clairsemés et à accentuer la couleur naturelle des cils.

Le conseil du pro : Il faut se caler sur la teinte naturelle des sourcils plutôt que sur celle des cheveux.

5. Anti-fatigue : on magnifie ses yeux

Estomper au doigt une ombre irisée de la paupière mobile vers la paupière fixe permet de faire rayonner l’œil et de galber la paupière par l’iridescence des nacres.

Idéal pour mettre en lumière des yeux très creusés par la fatigue ! Un trait de crayon brun à la racine des cils, estompé vers les tempes suivi d’un brossage des cils avec un mascara volumateur et recourbant donnera de la profondeur au regard.

Le conseil du pro : Quand on n’est pas au mieux de sa forme, mieux vaut avoir la main légère sur le maquillage des yeux.

sante-tunisie